Les fondamentaux de l’or n’ont probablement jamais été aussi solides (CFRA)

0
1504
lingots d'or pur

La société de recherche CFRA est optimiste pour l’or. La hausse de 12 % du métal jaune sur ses contrats à terme de juin contraste avec la baisse enregistrée par les autres matières premières.

« Les fondamentaux de l’or n’ont probablement jamais été aussi solides alors que la pandémie de Covid-19 (et la réalité déprimante de ses dégâts économiques) a débouché sur des assouplissements quantitatifs sans précédent de par le monde », mentionne le rapport rédigé par l’analyste Matthew Miller publié cette semaine.

Selon CFRA, le marché haussier de l’or ne vient que de commencer. La firme estime également que les actions minières sont le meilleur moyen pour jouer la hausse de l’or, vu que les fluctuations du métal sont décuplées sur les titres miniers.

« Selon nous, l’or est la meilleure assurance contre les incertitudes économiques en général, et plus particulièrement contre les déficits, les obligations à rendement négatif, la dévaluation des devises et l’inflation potentielle, indique le rapport. Même si les marchés actions tentent de rebondir fortement suite à leur chute du premier trimestre, il y a une déconnexion entre la reprise actuelle et la réalité économique. La vigueur récente des actions sous-estime peut-être le risque d’une seconde vague de cas après le déconfinement. »

L’emploi s’est effondré, de nombreuses sociétés sont au seuil de la faillite, avertit le rapport. Le nombre important de sociétés cotées qui ont annulé leurs prévisions met en exergue le haut degré d’incertitude économique qui plane.

Les QE sans précédent sont également positifs pour l’or, selon CFRA. Jamais le bilan de la FED n’a augmenté autant, et aussi vite, que durant ces 2 derniers mois. De plus, les décideurs devront probablement en faire plus afin de stimuler l’économie, ce qui pourrait faire tomber davantage les taux obligataires.

Simultanément, alors que le cours de l’or augmente et que les frais des sociétés minières restent stables, ces entreprises devraient être en mesure de générer de la trésorerie disponible. La baisse du prix du pétrole et des produits chimiques devrait contribuer à la stabilité des frais de production. Le prix de vente moyen de l’or en 2020 a en revanche bondi à 1.618 $, soit 214 $ de plus que la moyenne de 2019.

Source