L’or et l’argent clôturent à un plus haut d’une semaine juste avant Jackson Hole

0
1187
Perth Mint or

Les contrats à terme de l’or et de l’argent ont enregistré leur clôture la plus élevée depuis une semaine ce mercredi. Les traders attendent le discours imminent de Jérôme Powell à l’occasion du sommet économique de Jackson Hole.

Ce mercredi, les cours de l’or ont commencé par baisser en raison des pressions exercées par la hausse des taux obligataires. La baisse s’est ensuite accélérée suite à la publication des chiffres de la consommation des biens durables, qui furent meilleurs que prévu. Le consensus anticipait une hausse de 4,8 %, elle fut de 11,2 %.

« Historiquement, les chiffres économiques positifs sont négatifs pour l’or. Mais, dans ce cas-ci, les taux réels ont baissé suite à cette annonce alors que l’augmentation des attentes d’inflation fut supérieure à la hausse des taux obligataires, a expliqué Tyler Richey, coéditeur de Sevens Report Research. Il s’agit d’une dynamique positive pour le marché de l’or. »

Ce mouvement a eu lieu alors que les marchés attendent avec impatience le discours de Powell. Celui-ci devrait communiquer des signaux plus accommodants, notamment en expliquant que la FED est prête à adopter une nouvelle posture concernant l’inflation.

Le patron de la FED devrait se prononcer en faveur de ce qu’on appelle un objectif d’inflation asymétrique. Soit une approche qui permet aux décideurs de la banque centrale de laisser l’inflation dépasser son objectif de 2 %. Un environnement censé être positif pour l’or et les autres métaux précieux. Jerome Powell s’exprimera de Jackson Hole à l’occasion d’un webcast à partir de 16 h (heure de Paris), pandémie oblige.

Le discours de Powell « pourrait orienter le marché de l’or dans les 2 sens. Il devra confirmer le ton accommodant anticipé pour permettre au métal jaune de continuer à se relever, a déclaré Jeff Wright, vice-président de GoldMining Inc. Si son discours se positionne en faveur des taux zéro et d’autres politiques pour stimuler la croissance, je m’attends à la poursuite de la baisse du dollar et au rebond de l’or jusqu’à 2.000 $ dans un laps de temps très court. »

Le contrat à terme de l’or pour livraison en décembre s’est apprécié de 29,4 dollars, soit de 1,5 %, pour clôturer à 1.952,5 dollars l’once après avoir touché un plus bas de 1.908,4 dollars. Il s’agit de la clôture la plus élevée du contrat le plus échangé depuis le 19 août. (…)

« La tendance naturelle de l’or est désormais à la hausse, principalement en raison de la compréhension désormais générale de la façon dont les politiques monétaires accommodantes et les stimulations fiscales vont déprécier la valeur des devises contre le métal jaune, a déclaré Brien Lundin, éditeur de la Gold Newsletter. Je pense qu’il y a plus de chances de voir l’or se consolider que de le voir corriger de façon importante. Il devrait évoluer dans un écart restreint pendant plusieurs mois avant de reprendre sa marche en avant. »

Source