Sur la valeur intrinsèque de l’or et de Bitcoin

0
2760
bictoin et or

Lorsqu’on estime qu’un actif est surévalué, la question suivante émerge tôt ou tard : s’agit-il d’une bulle ? Pour y répondre, on tente de s’appuyer sur des éléments objectifs : les bénéfices, les perspectives de bénéfices d’une société, la valeur de ses actifs, etc., en ce qui concerne les actions. Mais comment faire pour l’or ou Bitcoin ? En analysant leur valeur intrinsèque, soit en calculant leur coût de production, notamment en termes énergétiques.

Bitcoin a une valeur intrinsèque

Contrairement à ce que certaines personnes affirment, Bitcoin a bien une valeur intrinsèque vu que le processus de « mining » d’une unité requiert de puissants processeurs qui doivent résoudre des problèmes mathématiques, et qui ont donc besoin d’électricité. Mais combien d’électricité, au juste ? Steve Angelo, du SRSRoccoReport, s’est penché sur la question. Son article, qui se base notamment sur les travaux de Marc Bevand, est intéressant à de nombreux titres.

Il faut plus d’énergie pour créer un Bitcoin qu’une once d’or !

Qui l’eut cru ! Pour produire une once d’or ou un bitcoin, il faut 1,4 baril de brut pour le métal jaune et 10,1 barils pour la cryptodevise. C’est presque 10 fois plus, ce qui confirme bien que dire qu’un Bitcoin n’a aucune valeur intrinsèque n’est que l’étalage de la méconnaissance du processus de création de ses unités monétaires. Seule Mme Yellen peut créer des dollars, seul M. Draghi peut créer des euros, le seul élément nécessaire est leur volonté. N’importe qui peut créer du bitcoin, mais il faut investir. Comme tout le monde peut produire de l’or.

énergie nécessaire pour bitcoin et or

Coût de production d’un Bitcoin et d’une once d’or

Nous vous renvoyons vers la lecture complète de l’article pour tous les détails, mais sur base de ces 2 derniers mois les coûts de production d’un Bitcoin (électricité, matériel, data center et main-d’œuvre) sont d’environ 1 800 $. En ce qui concerne l’or, le coût de production d’une once est de  +- 1 115 $. Il s’agit d’estimations moyennes, mais qui sont néanmoins très proches de la réalité.

Une bulle ?

Maintenant que nous connaissons la valeur intrinsèque de ces 2 actifs, nous sommes en position de déterminer si une ou des bulles sévissent. Avec l’or qui se situe juste en dessous de 1 280 $ l’once, on ne peut évidemment pas parler de bulle vu que c’est à peine grosso modo 150 $ de plus que les coûts de production moyens. Pour Bitcoin, il y a plus matière à débat : entre 1 800 $ de coûts de production et sa valeur actuelle de 6 900 $ (qui sera peut-être 7 500 ou 6 200 lorsque vous lirez ces lignes…)… c’est bien plus qu’un profit confortable que les producteurs encaissent.

coût de production or et bitcoin

Bien entendu, cette valeur intrinsèque ne peut être utilisée seule pour déterminer l’existence d’une bulle : il faut également prendre en compte la demande. Déterminer avec précision quel est le potentiel d’adoption de Bitcoin est beaucoup plus compliqué que de réaliser les calculs ci-dessus. À moyen terme, la base d’utilisateurs de bitcoin sera toujours limitée par les difficultés techniques posées par cette devise (essayez d’expliquer à votre mère le concept d’une cryptodevise, le principe du wallet, des frais de transaction qui détermineront la rapidité à laquelle la transaction est traitée… sans parler des hard fork et compagnie…).

Un avis sur cette question est donc plus du domaine de l’opinion que de l’analyse implacable. La mienne est que Bitcoin a encore beaucoup de marge pour poursuivre sa folle ascension, notamment au gré de sa financiarisation (des contrats à terme vont faire leur apparition au CME, ce qui devrait réduire la volatilité, des rumeurs affirment qu’Amazon pourrait accepter ce moyen de paiement, etc.). Cela ne m’empêchera pas de continuer à investir dans les MP plutôt que dans Bitcoin. Quand on est à la recherche d’une assurance et d’une réserve de valeur sans contrepartie, il n’y a pas photo. Tout comme la cryptodevise s’impose pour ceux qui souhaitent spéculer et faire « un gros coup »… avec tous les risques que cela comporte.