• Ce mercredi, les métaux précieux ont clôturé en baisse significative. L’or s’est retranché de plus de 1 %, tandis que l’argent s’est replié de plus de 2 %. Au moment d’écrire ces lignes, la tendance est légèrement à la baisse. L’or oscille autour des 1.713 $, tandis que l’argent s’échange à un cheveu au-dessus de 26 $ l’once.
  • Après un bref répit, les taux obligataires américains sont repartis à la hausse, ce qui a remis un coup de pression sur les actions de croissance ainsi que sur les métaux précieux. Le mois de mars s’annonçait chaotique, il tient toutes ses promesses. Il faut s’attendre à tout.
  • Selon Chris Vermeulen, un scénario similaire à celui de l’année dernière est tout à fait plausible. En cas de krach boursier, l’or et l’argent seront précipités vers le bas comme tout le reste.
  • Peter Krauth relativise. Selon lui, rien n’a changé depuis le mois d’août, si ce n’est la hausse des taux longs. Il s’agit selon lui d’un phénomène temporaire qui ne pourra perdurer. Sur le long terme, il n’y a aucune raison de paniquer.