L’or rebondit après avoir tenu les 1220 $

0
1584
lingots d'or pur

Tandis que l’or flirtait avec le seuil technique des 1220 $, on se demandait si le métal jaune allait tenir et rebondir ou partir pour un nouveau round de baisses. C’est le scénario de la hausse qui prévaut, et plutôt violente, alors que l’or a surpassé sa moyenne mobile à 50 jours en franchissant aisément un premier seuil de résistance sur fond de gros volumes.

C’est bien entendu Donald Trump, qui s’embourbe de plus en plus dans des batailles intestines depuis qu’il a décidé de se séparer du patron du FBI, qui a favorisé ce retour en grâce du métal jaune. Hier, un membre du Congrès républicain, Al Green, en a appelé devant ses collègues à la destitution de Trump.

Impeachment pour Trump ?

Se dirige-t-on vers une procédure d’impeachment pour Trump ? Dans l’immédiat, il s’agit d’un scénario très peu probable vu que John McCain lui-même n’est pas favorable à la destitution du président, que Trump dispose encore de suffisamment de soutien dans les rangs républicains qui contrôlent à la fois la Chambre et le Sénat.

Cependant, cela ne pourrait être que quelques mois de répit : des élections législatives sont au menu en novembre 2018. Si les Républicains devaient perdre la majorité à la Chambre des représentants ou au Sénat, cela pourrait changer la donne, alors que du côté des Démocrates on rêve d’impeachment chaque nuit, mais comme le rappelle JP Morgan, « la barre de l’impeachment est très, très haute : aucun président n’en a été la victime. Deux président dans l’histoire ont dû faire face à cette procédure, l’un fut acquitté par le Sénat, l’autre a démissionné avant de connaître l’issue ».

Cela dit, cela ne signifie pas pour autant que les ennuis de Trump sont finis. Pendant que les États-Unis se déchirent comme au temps de Nixon, avec des Russes qui observent partagés entre la stupéfaction et l’hilarité, rien ne se fait, et le bel optimisme qui avait fait grimper les marchés depuis l’investiture du Donald s’est effondré hier, provoquant la pire baisse des marchés en neuf mois.

Sources d’inspiration : ici et ici