La BoE baisse son taux directeur et annonce un QE

0
1527
Banque d'Angleterre

L’une des rares banques centrales du monde développé qui s’était abstenue de baisser ses taux depuis 2009 vient de jeter l’éponge. En plus de réduire son taux directeur, la banque d’Angleterre a également annoncé un nouvel assouplissement quantitatif, isolant toujours plus la Fed dans son intention, qui doit encore être pleinement concrétisée dans les faits, de relever ses taux.

De Reuters :

« La banque d’Angleterre a réduit son taux directeur à presque zéro ce jeudi, tout en ouvrant les vannes pour déverser des milliards de livres sterling de stimulation monétaire afin d’amortir le choc économique découlant du vote en faveur de la sortie de l’Union européenne de la Grande-Bretagne.

Agissant selon le souhait de son économiste en chef d’utiliser « un marteau pour ouvrir une noix », la BoE a réduit son taux directeur de 25 points de base pour atteindre un plus bas record de 0,25 %.

Cette première baisse depuis 2009 est accompagnée d’un engagement sur l’achat de 60 milliards de livres d’obligations gouvernementales avec de l’argent fraîchement créé dans les 6 mois à venir, ainsi que de 2 nouveaux plans de stimulation additionnels. Le premier portera sur l’achat de 10 milliards de livres d’obligations d’entreprises à solvabilité élevée, tandis que le second, dont le coût pourrait s’élever jusqu’à 100 milliards de livres, a pour objectif de s’assurer que les banques transmettent bien, et en intégralité, la baisse des taux aux emprunteurs.

La banque centrale a déclaré que la plupart des décideurs de la BoE s’attendent à ce que le taux directeur soit plus que jamais proche de zéro d’ici la fin de l’année. Elle a également fortement réduit ses perspectives de croissance pour l’année prochaine.

« En agissant rapidement et vigoureusement, la banque peut réduire les incertitudes, doper la confiance, atténuer le ralentissement et soutenir les ajustements nécessaires de l’économie britannique, » a déclaré le gouverneur de la banque centrale, Mark Carney. (…)

Carney a déclaré avoir dévoilé un paquet exceptionnel de mesures en raison des changements importants de perspectives économiques suivant le Brexit. La BoE s’attend à la stagnation de l’économie durant le reste de l’année 2016 ainsi qu’à une faible croissance l’année prochaine.

En baissant son taux directeur à son plus bas de son histoire vieille de 322 ans, la BoE emboîte le pas à la banque du Japon et à la banque centrale australienne, qui ont toutes les 2 dévoilé des plans de stimulation la semaine dernière. (…)

Carney a ajouté que la BoE dispose de la possibilité de faire davantage sous la forme de baisse des taux et d’assouplissement quantitatif, mais a exclu un taux directeur négatif ou le parachutage d’argent sans contrepartie (hélicoptère monétaire). »

Voilà qui devrait enterrer à tout jamais la posture de la Fed sur les taux. Certains analystes mainstream sont d’ailleurs lucides à ce propos : cette décision de la BoE ne fait que confirmer le scénario privilégié par or-argent.eu : nous sommes dans une nouvelle ère de QE permanents. Via CNBC, c’est notamment ce qu’a déclaré Steven Dudash, président d’IHT Wealth Management :

« Je pense que nous sommes désormais dans un QE à l’infini, aujourd’hui ils inventent de nouvelles méthodes d’assouplissement quantitatif car il n’est désormais plus possible de baisser davantage les taux, » a-t-il déclaré, tout en précisant que ce genre de scénario ne favorise pas les banques. »

Toute cette création monétaire, visant à soutenir et à gonfler le prix des actifs financiers, finira tôt ou tard par engendrer un retour de manivelle. D’où l’importance de se protéger avec des métaux précieux.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here