La crise Qatar/Arabie saoudite, conséquence de la guerre du gaz ?

0
438
bras de fer

Le monde musulman est complexe. Le comprendre n’a jamais été évident, et depuis peu la situation est devenue encore moins lisible. L’Arabie saoudite, c’est de notoriété publique, finance moult groupes terroristes. Mais elle accuse le Qatar de ce qu’elle fait elle-même ! Il doit forcément y avoir d’autres raisons. Et comme souvent, pour ne pas dire toujours, elles sont économiques. Cet article tente de faire la lumière sur cet imbroglio moyen-oriental en « traduisant » la liste des exigences saoudiennes envers le Qatar :

« Quelle hypocrisie incroyable. L’Arabie saoudite et ses alliés exigent du Qatar la fin de son support au terrorisme alors qu’elle est l’un des plus grands financeurs. Le Guardian a publié un article qui recense la liste de ses exigences. Les voici, ainsi que la façon dont il convient de les traduire :

  1. Limiter les relations avec l’Iran = pas de dialogue avec les Chiites.
  2. Rompre tous ses liens avec des organisations terroristes = ranger les Frères musulmans parmi les organisations terroristes car ils nous menacent. Seule l’Arabie saoudite peut choisir les groupes terroristes qui doivent être soutenus. Pas le Qatar.
  3. Fermer Al-Jazeera = nous n’autorisons pas la liberté de la presse, donc vous n’y avez pas non plus droit. Surtout lorsqu’elle nous critique. Vous devez fermer ce qui est, malgré tous ses défauts, l’un des meilleurs médias du monde.
  4. Fermer tout autre média financé par des fonds qataris : seule la propagande saoudienne est autorisée. Al-Jazeera a trop couvert la répression gouvernementale durant le printemps arabe. Il faut donc supprimer tout média non saoudien.
  5. Fermer toutes les bases turques au Qatar = le Qatar n’a pas droit à sa souveraineté diplomatique.
  6. Arrêt du financement de toute organisation qualifiée de terroriste par les Saoudiens = interdiction de financer tout opposant à l’Arabie saoudite ou à d’autres régimes non-démocratiques au Moyen-Orient. Aucune dissidence démocratique n’est tolérée.
  7. Remise de tous les terroristes = remettez-nous tous les dissidents que nous souhaitons emprisonner ou décapiter.
  8. Fin des interférences dans les affaires d’autres pays = nous seuls pouvons interférer dans les affaires des autres pays, notamment avec cette liste, pas vous.

Devenez un vassal de l’Arabie saoudite, donnez-nous de l’argent, laissez-nous contrôler votre Trésor et votre politique étrangère, obtempérez à toutes ces demandes maintenant. Sinon l’Arabie saoudite, ses acolytes, les États-Unis et Israël vous rangeront dans un nouvel axe du mal.

Oh, et au fait, c’est le pétrole qui doit faire la loi. On ne veut pas du gaz que vous voulez vendre, vous et l’Iran.

guerre du gaz

La Grande Guerre du Gaz vient de gagner fortement en intensité. Le front nord, en Ukraine, connaît une accalmie. On n’en entend plus en tout cas parler. En revanche, le front sud, de la Syrie au Yémen, de la Turquie à l’Iran, est en train de chauffer.