Il existe actuellement 3 grands facteurs qui déterminent le prix sur le marché de l’or, selon Stewart Thomson (source) :

  1. La hausse de l’inflation ;
  2. L’énorme tendance haussière qui se dessine sur le graphique hebdomadaire des prix ;
  3. Le cycle guerrier.

De nombreux autres facteurs influencent le prix, mais ils sont liés aux 3 principaux (fondamentaux, facteurs techniques et cycliques).

Sans surprise, la FED s’attribue le mérite de l’inflation qui est apparue dans les rues d’Amérique alors que Powell reconnaît enfin qu’elle pourrait durer plus longtemps que prévu… Alors qu’elle peut uniquement s’attribuer le mérite d’avoir créé une « inflation rampante », car c’est ce qu’elle a créé avec son programme de création monétaire ignoble : l’inflation des marchés boursiers, obligataires et immobiliers.

L’inflation dans l’économie réelle n’a jamais commencé à augmenter jusqu’à ce que le gouvernement américain se mette à distribuer de l’argent aux citoyens… Alors que, simultanément, la crise du Corona créait d’importants problèmes dans les chaînes d’approvisionnement.

Comme prévu, les démocrates américains n’ont pas continué d’aider les citoyens en difficulté, malgré les promesses. Simultanément, certains blocages de production et logistiques, notamment sur le marché du bois, ont été résolus. En bref, l’inflation a temporairement atteint un plafond, mais elle n’a pas diminué. Elles semblent désormais se consolider. L’étonnant graphique mettant en exergue la « shipflation » du Baltic Dry Index.

Voyons désormais le graphique à long terme de l’or. Notez l’énorme modèle de continuation haussier (figure tête et épaules inversée) qui se dessine.

L’épaule droite est toujours en train de se former, et elle devrait s’achever à mesure que le programme d’assouplissement quantitatif de la FED sera réduit ou supprimé.

À mesure que la croissance du PIB alimentée par la dette s’estompera, le marché boursier s’effondrera et les vents de la stagflation commenceront à souffler. Les gouvernements des empires mourants ne peuvent s’empêcher de se mêler des affaires de pays lointains, et ils utilisent de l’argent emprunté et créé pour le faire. La période 2021-2025 est un cycle de guerre, et 2021 n’en est que le début. Tandis qu’on se rapproche du « crescendo » de 2025, ce cycle guerrier pourrait faire passer le cycle viral de 2020-2021 pour de la petite bière.

Pour en revenir à l’or, les investisseurs doivent scruter les signes de redressement. Il y en a eu, mais jusqu’à ce qu’il y ait des preuves plus fondamentales d’une stagflation imminente, la formation de l’épaule droite est susceptible de se poursuivre.

En 2014-2019, j’avais évoqué la hausse future à venir jusqu’à 2.000 $ et la nécessité de se préparer au processus de construction de l’épaule droite qui verrait probablement l’or reculer de 2.000 $ à environ 1.500 $.

C’est exactement ce qui s’est passé. À ce stade, bâiller est plus utile que de faire des prédictions, il suffit d’attendre que la formation de l’épaule soit terminée. L’énorme zone de support de 1.566 $ à 1.450 $ se situe dans la zone cible de 1500 $. Qui est ma zone d’achat ultime.