L’or recule, mais enregistre tout de même une seconde hausse mensuelle d’affilée

0
1915
lingots d'or

Hier, l’or a reculé par rapport à son record de trois mois et demi enregistré la veille. Mais malgré cela, le métal jaune a connu en février une seconde hausse mensuelle d’affilée, progressant de 3,5 % durant le second mois de l’année.

La recherche de la sécurité a récemment fait grimper l’or à son plus haut niveau depuis novembre en raison de craintes géopolitiques grandissantes et de points d’interrogation quant à la capacité du président Trump de mettre en place des politiques fiscales favorables à la croissance, entre autres. (…)

De plus, le manque de volonté affichée par la FED afin de relever son taux directeur a également contribué à doper le cours de l’or. (…)

« Les incertitudes globales grandissantes et l’augmentation du risque politique ont développé l’appétit des actifs valeurs refuges, remettant ainsi l’or à la mode, a déclaré Lukman Otunaga, analyste de FXTM. L’optimisme reste de mise en raison de l’action récente du cours de l’or, une nouvelle hausse à court terme est attendue si le billet vert poursuit son déclin. » (…)

Après la publication d’un rapport matinal confirmant la croissance américaine du T4 2016 à 1,9 %, le métal jaune a quelque peu réagi à la baisse. Mais il s’est ensuite redressé alors que le dollar baissait. (…)

Malgré le recul de mardi, de nombreux analystes voient le métal jaune au moins se stabiliser alors que les marchés financiers attendent plus de détails concernant les plans de baisse de la fiscalité et d’augmentation des dépenses promis par Trump, ainsi que sur d’autres dossiers. Ils veulent également voir si la FED augmentera comme annoncé son taux directeur durant l’une de ses prochaines réunions.

« L’or devrait atteindre les 1 300 $ l’once dans les mois à venir, a déclaré Adrienne Murphy, analyste en chef marchés d’AvaTrade. Lorsqu’il dépassera ce seuil, je parierai sur le métal. Si la FED ne relève pas son taux directeur en mars, je vois l’or atteindre ce niveau d’ici un mois. » (…)

Article de MarketWatch.com, publié le 28 février 2017