13 raisons de posséder de l’or après le franchissement de la barre des 1 300 $

0
1230
lingots d'or pur

Vendredi dernier, c’est la publication de chiffres de l’emploi décevant aux États-Unis (+156 000 au lieu des 170 000 attendus ; hausse du chômage de 4,3 à 4,4 %) ainsi que les dernières frasques de la Corée du Nord qui ont notamment permis à l’or de poursuivre sa hausse, la barre psychologique des 1 300 $ et technique des 1 320 $ étant désormais bien franchie. Doit-on s’attendre à voir la tendance se poursuivre, ou va-t-on assister à une correction ? Voici selon cet article 13 raisons de posséder de l’or après le franchissement de la barre des 1 300 $ (source) :

En cette fin d’été, l’or fait montre d’une belle résilience. Il a facilement franchi le seuil psychologique et technique des 1 300 $ l’once, un élément qui confirme enfin le début d’un nouveau marché haussier à long terme. Simultanément, le métal jaune a atteint son plus haut de 2017.

Les raisons fondamentales pour expliquer un tel mouvement ne manquent pas. Mais comme on a pu le voir durant ces dernières années, les acteurs puissants qui massacrent le cours de l’or en déversant d’énormes quantités d’ordres de vente durant les heures les plus creuses des séances d’échange sont toujours là. Cependant, la réalité les rattrape.

13 facteurs en faveur de la hausse à long terme de l’or

  1. Les assouplissements quantitatifs sans fin des grandes banques centrales.
  2. La bulle obligataire (titres à longue échéance) rendue possible par des taux d’intérêt baissés artificiellement.
  3. La bulle des marchés actions rendue possible par l’argent bon marché et les rachats de titres.
  4. Le risque géopolitique à des niveaux records, et qui ne cesse de croître.
  5. Le trading à haute fréquence qui représente la majorité de la liquidité sur de nombreux marchés majeurs.
  6. Les manipulations des bilans qui cachent les pertes du système bancaire.
  7. La bulle immobilière qui été regonflée grâce aux taux artificiellement bas.
  8. La faillite de nombreux pays et États repoussée grâce aux interventions des banques centrales sur de nombreux marchés.
  9. Les banques centrales soutiennent les marchés actions.
  10. Les risques posés par les marchés des produits dérivés ne sont pas traités par les institutions monétaires.
  11. Les comportements responsables sont rares parmi les grands leaders du monde.
  12. Les médias qui diffusent de la propagande concernant l’état réel du monde et de l’économie.
  13. Les amateurs de cryptodevises partagent les mêmes motivations que les investisseurs dans les métaux précieux.

On pourrait continuer la liste, mais elle est suffisante pour comprendre pourquoi de nombreux investisseurs futés et des familles continuaient d’investir dans les métaux précieux afin de protéger leur patrimoine. En dévaluant la monnaie et en creusant l’endettement, on peut créer la croissance nominale voulue pendant très longtemps, mais il n’est pas possible de générer de la richesse. La réalisation de ce fait est probablement le facteur le plus puissant qui alimentera la success story de l’or à venir.

Analyse technique du cours de l’or

Techniquement, le métal jaune semble bien positionné après avoir tenté à 4 reprises de franchir sa moyenne mobile à 200 jours. Durant les 30 derniers jours, nous avons franchi toutes les moyennes mobiles les plus suivies, comme celle à 50, à 100 et à 200 jours.

On peut également voir des signaux d’achat à long terme comme le franchissement des moyennes mobiles à 51 100 jours de plus de 200 MA. (…)

Le plus important à noter est que l’or est parvenu à atteindre les 1 325 $ l’once ainsi qu’à clôturer pendant deux cessions d’affilée au-dessus des 1 300 $, ce qui devrait être la confirmation que l’or s’est bien affranchi de ce seuil.

analyse technique or septembre 2017