233 trillions : nouveau record pour la dette mondiale

0
879
dette

Durant le T3 2017, la dette mondiale a atteint un nouveau record (nominal) : à 233 trillions, elle a augmenté de 6 trillions par rapport au dernier trimestre de l’année 2016, d’après les calculs de l’Institute of International Finance. La dette du secteur privé, entreprises financières non incluses, a atteint des records historiques au Canada, en France, à Hong Kong, en Corée du Sud, en Suisse et en Turquie.

Mais, simultanément, le ratio dette/PIB a baissé pour le 4e trimestre consécutif alors que la croissance économique a accéléré. Ce ratio est désormais de 318 %, soit 3 % de moins que le ratio enregistré au 3e trimestre 2016, toujours d’après l’IIF.

« Une combinaison de facteurs, comme une croissance supérieure à son potentiel dans plusieurs pays, une augmentation de l’inflation (Chine, Turquie) ainsi que les efforts visant à empêcher l’accumulation potentiellement déstabilisatrice de dette (Chine, Canada) a contribué à ce déclin », ont écrit les analystes de l’IIF dans une note.

Selon les Nations unies, il y a 7,6 milliards d’habitants sur la planète, ce qui signifie que la dette par habitant est supérieure à 30.000 $.

Cette accumulation de dette pourrait pousser les banques centrales à ralentir la hausse des taux initiée en raison de craintes concernant la capacité de remboursement des sociétés et des gouvernements endettés, ont écrit les analystes de l’IIF.

Source : Bloomberg