8 pays de la zone euro dans le collimateur de l’UE pour leur déficit budgétaire

0
1615
portugal et europe

La Commission européenne a alerté 8 membres de la zone euro, dont l’Italie, sur le risque d’invalidité de leur budget, selon les normes européennes.

Les ajustements fiscaux planifiés par l’Italie, l’Espagne, le Portugal, la Belgique, la Finlande, la Slovénie, Chypre et la Lituanie pourraient les empêcher d’atteindre les objectifs fixés, a déclaré la Commission, mercredi.

D’après les règles de l’Union Européenne, tous les états membres doivent maintenir leur déficit budgétaire au-dessus de -3% de leur PIB.

L’Irlande, la France, l’Autriche, la Lituanie et Malte présentent une situation « globalement conforme » tandis que l’Allemagne, l’Estonie, les Pays-Bas, la Slovaquie et le Luxembourg satisfont entièrement aux règles, d’après l’entité.

Étant sous le coup d’un programme de renflouement spécifique, la Grèce n’est pas concernée par les vérifications de la commission.

La commission européenne a exprimé sa crainte de voir une faible croissance accompagnée d’incertitudes en hausse, comme par exemple la sortie de la Grande-Bretagne du bloc européen ou les résultats de l’élection présidentielle américaine, impacter significativement la zone euro.

« Ceux qui en ont les moyens doivent investir davantage, tandis que ceux qui disposent de moins de latitude fiscale doivent poursuivre les réformes et les mesures de consolidation fiscale, favorables à la croissance, » a déclaré le président de la commission européenne, Jean-Claude Juncker.

Désireuse de soutenir la reprise économique, la commission devrait offrir pour l’année prochaine un ballon d’oxygène de 0,5% supplémentaire en ce qui concerne les déficits. Le traité de l’Union Européenne oblige les pays de la zone euro à ne pas dépasser les 3% de déficit budgétaire, ainsi qu’un ratio dette/PIB de 60%.

Plus tôt ce mois-ci, l’Espagne et le Portugal ont réussi à éviter le paiement d’une amende, malgré leur échec à satisfaire aux critères budgétaires fixés par l’Europe, après la définition de nouvelles « grandes lignes de politique fiscale » pour chacun de ces 2 pays.

Source : traduction de cet article de RT.com