La demande d’or physique en progression malgré la baisse du cours

0
1445

La demande mondiale d’or d’investissement a augmenté, en raison des incertitudes planant sur les marchés financiers et sur les politiques de la future administration Trump. Non seulement, la demande d’or d’investissement est en hausse cette année, mais les ventes de pièces d’or Eagle de la US Mint ont aussi grimpé en flèche, une fois le résultat de l’élection américaine connu.

Étrangement, les évolutions des cours de l’or et de l’argent semblent suggérer que le marché n’a pas besoin de ces métaux précieux. Tandis que le cours de l’or a grimpé jusque 1340$ l’once mardi en fin de soirée, lorsque Trump prenait la tête de l’élection présidentielle, il est ensuite reparti à la baisse jusqu’à 1226$, vendredi. (…)

Alors que le Dow Jones gagnait 500 points pour atteindre un nouveau record de plus de 18 800 points, le cours du brut poursuivait sa baisse. Rien que durant les 3 dernières semaines, le prix du West Texas Crude a reculé de 16%, passant de 51,5 à 43,5$.

En théorie, les marchés grimpent sur fond de vigueur du pétrole. Ce n’est pas le cas cette fois-ci. De plus, les cours des métaux de base ont tendance à suivre le cours du brut. Cependant, le cours du cuivre semble se moquer des fondamentaux, alors qu’il a explosé durant ces 3 dernières semaines.

hausse record du cuivre

Selon un article de Zero Hedge, le cuivre a connu la meilleure semaine de son histoire, alors que les spéculateurs chinois sont tout feu tout flamme (une fois de plus) :

« Jamais de son histoire le cuivre n’a grimpé à un rythme aussi torride que cette semaine. Explosant la performance hebdomadaire de n’importe laquelle des semaines de ces 30 dernières années, les contrats à terme sur le cuivre ont grimpé de près de 20%, alors que les espoirs concernant les travaux d’infrastructure du président Trump ont prolongé sa hausse durant désormais 15 séances d’affilée, un événement sans précédent (+ 28%). »

Les mouvements du pétrole, de l’or, du cuivre et des marchés généraux ne suivent plus aucune logique. Ceci s’explique par les interventions massives des banques centrales. Toujours selon Zero Hedge :

« Après une nouvelle nuit de hausse du dollar, les marchés n’ont pu ignorer le carnage sur le marché des devises des pays émergents. Les banques centrales de l’Inde et de l’Indonésie se sont alors mises en branle pour stabiliser leur devise. Le yen a connu 5 séances de baisse d’affilée alors que la liquidation sur les marchés asiatiques se poursuivait, sur fond de crainte de voir les politiques de Trump engendrer des fuites de capitaux chez les émergents et affaiblir ainsi leurs exportations.

Nous assistons à un carnage sur les marchés des changes asiatiques, a déclaré Robert Rennie. (…) Cela nous rappelle douloureusement que le S&P 500 n’est pas le baromètre correct de l’aversion du risque généré par Trump, mais que ce sont les devises asiatiques. (…) »

La demande d’or d’investissement augmente, surtout depuis l’élection de Trump

D’après les statistiques publiées par le World Gold Council, la demande mondiale d’or d’investissement a grimpé pour atteindre 1390 tonnes durant les 3 premiers trimestres de 2016, un chiffre supérieur à celui de l’ensemble de l’année de 2015 et 2014.

En bref, la demande mondiale d’or d’investissement des 3 premiers trimestres de l’année 2016 est déjà supérieure de 50% à celle de 2015. Cela s’explique par la demande en hausse des ETF or, qui s’est élevée à 725 tonnes, durant les 3 premiers trimestres de l’année, alors qu’en 2015 ils avaient été vendeurs de 128 tonnes.

Je comprends tout à fait que le World Gold Council ne rapporte pas l’intégralité de la demande d’or d’investissement, comme Koos Jansen l’a expliqué. (…) Mais au moins, cette augmentation de la demande d’or d’investissement a le mérite de nous montrer que la situation sur le marché de l’or est en train de changer.

Par exemple, la monnaie américaine a vendu le nombre incroyable de 15 000 onces de pièces d’or, le lendemain de l’élection du 8 novembre.

8-novembre-golden-eagle

En un jour, la US Mint a vendu 1/3 de ses ventes totales de novembre. Il s’agit d’un avant-goût de ce qui nous attend.

Si le cours de l’or est parti à la baisse durant ces derniers jours, il ne s’agit pas du tout d’un indicateur de sa véritable valeur. Plus rien n’est rationnel sur les marchés, alors que les banques centrales interviennent, dans la panique, pour mitiger la volatilité des marchés des changes, provoquée par l’élection de Trump.

La situation sur les marchés mondiaux va continuer de se désintégrer, alors que le prix et la production du pétrole continuent de baisser. Cela détruira totalement la capacité de tout gouvernement de sortir de cette pagaille financière en émettant du papier.

Posséder de l’or et de l’argent physique s’avérera être le meilleur investissement à l’avenir, même si leurs mouvements actuels semblent suggérer le contraire.

Article de SRSroccoReport.com, publié le 11 novembre 2016.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer