• Hier, l’or a enregistré une session relativement calme, évoluant entre 1.830 et 1.850 $ pour finalement clôturer en baisse de 5 dollars l’once à environ 1.837 $. Depuis l’ouverture de la session asiatique et alors que les marchés européens vont ouvrir, c’est encore plus calme. Au moment d’écrire ces lignes, l’or s’échange autour des 1.833 $.
  • La BCE a décidé d’augmenter de 500 milliards son QE pandémie pour porter le total de son programme de rachat de dettes privées et publiques à 1,85 billion. Il faut ajouter à ce montant les vingt milliards mensuels du QE. Malgré tout, l’euro reste relativement fort par rapport au dollar. Comme l’a expliqué il y a quelques jours Ambrose Evans Pritchard, la BCE n’a aucune solution à sa disposition pour faire baisser l’euro. Taux négatifs, QE qui font déjà tiquer Berlin… La valeur de l’euro semble désormais subordonnée aux actions des autres banques centrales.
  • « Les gens vendent leur or pour acheter du Bitcoin. » Cette déclaration qui ne repose sur rien de concret est décidément bien à la mode. Désormais, c’est autour de la JPMorgan de se l’approprier. Et même d’affirmer que « les métaux précieux vont souffrir pendant des années » de la concurrence des cryptomonnaies. Bien entendu, vu les nombreuses amendes infligées à cette banque pour… manipulation du marché des métaux précieux, nombreux sont ceux qui remettent ses motivations en question. Pour rappel, c’est Jamie Dimon himself qui déclarait, notamment, il y a environ 3 ans : « Si vous êtes suffisamment stupides pour acheter du Bitcoin, vous en payerez le prix un jour. »