Des sociétés minières envisagent de rejoindre l’action de groupe contre les banques de lingots

1
3429
lingots d'argent

Alors que les régulateurs de Wall Street et les méga banques qu’ils sont censés réguler affirmaient depuis longtemps qu’il n’y a pas de manipulation des marchés et que toute personne lançant cette accusation n’était rien d’autre qu’une adepte de la théorie du complot, les révélations récentes suggèrent que les institutions financières les plus connues du monde ont été activement impliquées dans la manipulation des prix des actifs.

Il suffit d’observer en surface le cas de Deutsche Bank, qui a admis l’année dernière avoir manipulé les marchés des métaux précieux et accepté de payer une amende de près de 100 millions de dollars pour avoir trafiqué le cours de l’or et de l’argent.

Maintenant que la boîte de pandore est ouverte et que Deutsche Bank a accepté de fournir des documents qui impliquent d’autres banques, des sociétés minières majeures envisagent des mesures pénales. Le CEO de First Majestic Silver, Keith Neumeyer, qui est bien connu pour ne pas pratiquer la langue de bois vu qu’il fut le premier responsable d’une société minière à communiquer publiquement sur la manipulation des métaux précieux, a déclaré que le département juridique de sa société suit de près ce dossier.

Citant la perte de chiffre d’affaires, d’emplois et de valeur pour les actionnaires, Neumeyer a déclaré à l’occasion d’une interview avec SGT Report que sa société va probablement attaquer en justice les banques de lingots impliquées dans la manipulation des métaux précieux :

« J’ai une connaissance approfondie de ce qui se passe dans les salles de trading… comment l’anticipation des ordres a lieu, le rinçage et lessivage, le spoofing… j’attendais l’opportunité pour m’impliquer. Je me suis beaucoup exprimé sur le sujet… je me suis beaucoup entretenu avec d’autres patrons de sociétés minières argent… Lorsque les révélations de Deutsche Bank sont sorties, j’ai contacté le cabinet d’avocats en charge du procès et je me suis entretenu par téléphone avec deux avocats de ce dossier… Je peux vous dire que quelques CEO d’importantes sociétés minières américaines spécialisées dans l’argent ne sont pas intéressés d’y participer. Mais d’autres CEO ont déclaré être intéressés de se joindre à First Majestic. »

Source

1 Commentaire

  1. Les ricains ne sont pas intéressés, comme c’est étonnant, alors que d’habitude ils sont les premiers pour tapper sur les banques étrangères, sauf que là y’a forcément des banques tel que la Goldman Sachs.
    Si ces avocats ce l’a jouent robin des bois, va y avoir des morts.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here