L’or franchit la barre des 1200 $ après la conférence de Trump

0
494
or physique

« Le cours de l’or pour livraison immédiate a grimpé suite au retour des investisseurs dans les ETF, tandis que le dollar a baissé après la conférence de presse animée de Donald Trump, de laquelle peu de détails concernant ses politiques de stimulation fiscale ont transpiré.

Le métal jaune a grimpé de plus de 2 % depuis le début de sa conférence de presse à New York, lui faisant franchir la barre des 1200 $ l’once pour la première fois depuis la fin novembre. Les ETF ont assisté au retour des investisseurs le plus massif depuis l’élection. La monnaie américaine a reculé par rapport à la plupart de ses pairs, baissant par exemple de 1,1 % par rapport au yen.

Le président élu a passé le plus clair du temps de sa conférence de presse, la première depuis sa victoire à la présidentielle, à attaquer les médias et les agences de renseignement, ainsi qu’à expliquer comment il allait isoler ses affaires de sa présidence, ce qui a déçu ceux qui souhaitaient en savoir plus sur ses politiques économiques et fiscales.

« L’or grimpe alors que des points d’interrogation émergent par rapport à l’opinion prévalente affirmant que Trump aura un impact très positif pour le dollar et pour la Bourse grâce à ses projets d’investissement non financés », a déclaré Adrian Ash, responsable de la recherche du site de vente d’or en ligne BullionVault, à l’occasion d’une interview téléphonique. « Les transactions que nous connaissons sont quasi à sens unique, les clients achètent », a-t-il ajouté.

« L’or pour livraison immédiate a grimpé jusqu’à 1207,07 dollars l’once. » (source Bloomberg)

« La faiblesse du dollar continue d’aider le redressement de l’or », a déclaré Richard Perry, analyste chez Hantec Markets.

« Une clôture aujourd’hui au-delà des 1200 $ serait une avancée psychologique clé pour les bulls… si le seuil de résistance de 1200-1211 $ peut être franchi, il y a peu de raisons pour qu’une hausse jusqu’à 1241 $ – 1250 $ n’ait pas lieu.

Le dollar index a glissé jusqu’à 101,02, son niveau le plus bas depuis un mois. Cette baisse abrupte du dollar intervient après que Trump, durant sa première conférence de presse digne de ce nom depuis juillet, ait dévoilé très peu de détails sur les intentions de son administration quant à la stimulation de l’économie, les politiques commerciales ou encore les réformes fiscales. Au lieu de cela, il a préféré tirer sur les médias alors que les investisseurs attendaient plus de clarté sur ses politiques afin de poursuivre la hausse du dollar et des marchés actions. » (source MarketWatch)