Fleckenstein : la FED devrait pousser l’or à la hausse

0
946
Eccles Building de la Fed

Alors que le début de l’été est traditionnellement une période de faiblesse pour le métal jaune, l’or est en hausse, en train de tester la zone de résistance des 1350-1360 dollars l’once. Le fait est que le comité de la FED se réunit aujourd’hui. Le marché s’attend à un discours beaucoup plus accommodant, ce qui devrait aider le métal jaune à poursuivre sur sa lancée.

Ce lundi, les marchés ont progressé en matinée, le Nasdaq en tête. Et ce, sans raison apparente, selon moi. Je pense que les traders se sont positionnés en anticipation d’un discours plus conciliant de la FED ce mercredi. Dans l’après-midi, ils ont connu des hauts et des bas, pour clôturer en légère hausse. Au-delà des actions, le dollar n’a pas bougé, tout comme les actifs à revenu fixe. Les métaux précieux ont quelque peu baissé tandis que les minières grimpaient dans leur immense majorité.

Ce mercredi, il est quasi garanti que la FED adoptera un ton plus accommodant. Il est fortement probable qu’elle prépare le terrain pour une baisse des taux. Ils vont probablement se justifier en évoquant l’objectif magique des 2 % d’inflation qui n’est toujours pas atteint. Ils pourraient également avancer l’argument tordu que vu que nous sommes si proches des taux zéro, ils doivent être proactifs lorsqu’il s’agit de baisser le taux directeur.

Bien sûr, si nous sommes dans une telle situation c’est parce que leurs politiques ne marchent pas. Ils ne font que reporter les problèmes au lendemain en encourageant la spéculation et les investissements malavisés. Mais ce n’est pas ainsi que la situation est perçue par la majorité.

À vrai dire, la FED a déjà préparé le terrain malgré les titres parlant d’un chômage à des plus bas records et de la Bourse à des niveaux historiques. Traditionnellement, la première baisse de taux n’engendre pas une hausse durable des actions. Il faut habituellement plusieurs abaissements pour faire sortir l’économie de l’ornière. Cependant, durant les 20 dernières années chaque récession fut la conséquence du dégonflage des bulles créées par la FED. Il n’en ira pas autrement cette fois.

De toute façon, nous aurons la réponse très bientôt. La prochaine étape est de savoir comment les spéculateurs et les algorithmes vont réagir à la com de la FED. En cas de discours plus accommodant, cela devrait être bon pour l’or, même s’il est difficile de savoir ce qui a déjà été intégré dans sa valorisation. La bonne nouvelle est que nous le saurons dans quelques heures.

Source