L’or sort d’une zone de baisse cyclique

0
1903
or

Si la correction actuelle de l’or n’a rien de surnaturel après la hausse qu’a connue le métal jaune, un autre facteur susceptible d’expliquer sa performance est à chercher du côté de la saisonnalité, mars et avril étant des mois durant lesquels le métal a tendance à se replier, comme le montre cet article d’uncommonwisdomdaily.com : 

« Les enfants, avril 2017 ne fut pas un mois de tout repos pour l’or, alors que mars fut déjà compliqué. Ce n’est pourtant pas une surprise pour les opérateurs qui suivent le calendrier, ils savent que le meilleur est à venir durant le reste de l’année. Il est bien connu que l’or a tendance à mieux se comporter durant la seconde moitié de l’année.

Cela s’explique par les achats saisonniers. Au mois d’août, les bijoutiers du monde entier ont tendance à remplir leurs stocks pour les différentes fêtes et festivals. Il y a notamment le ramadan, la fête hindoue de Diwali, Noël ou encore le Nouvel an chinois.

Cela ne signifie pas pour autant que l’or va grimper durant le troisième trimestre de l’année, cela n’a notamment pas eu lieu l’année dernière, mais les chances de le voir progresser sont plus grandes.

Cependant, le pire marché baissier de l’histoire moderne des métaux précieux a changé la donne. Laissez-moi vous expliquer pourquoi avec deux graphiques.

performance mensuelle de l'or entre 2006 et 2016Voici celui de la performance mensuelle de l’or entre 2006 et 2016, il s’agit d’une moyenne mois par mois. En l’observant, quelqu’un qui songe en ce moment à acheter du métal serait poussé d’attendre le mois de mai. Mais ceci est l’effet de ce marché baissier, qui a renversé les tendances existantes. Voyez la performance mensuelle de l’or sur une période plus longue, entre 1975 et 2016 :

performance mensuelle de l'or entre 1975 et 2016On peut voir que mars et avril restent des mois durant lesquels l’or baisse, mais historiquement il se redresse en mai. Pourtant, le grand enseignement est à chercher du côté du troisième trimestre, habituellement très positif pour l’or. Cela ne garantit pas pour autant que le cours de l’or va grimper durant le troisième trimestre, mais c’est plus probable que le contraire.

Je pense que nous venons de sortir d’un marché baissier de l’or, long de quatre ans et demi. (…) Nous sommes dans un nouveau marché haussier, donc je m’attends au retour des tendances historiques. (…) »