Goldman Sachs prépare la création d’une division « cryptodevises »

0
985
goldman sachs

Au moins une grosse société de Wall Street est en train de devenir plus à l’aise avec Bitcoin. Goldman Sachs est en train de monter une division « cryptodevises » afin d’investir notamment dans Bitcoin, d’après des personnes informées de cette stratégie.

La banque américaine aurait pour objectif de lancer cette division d’ici la fin juin, peut-être plus tôt, selon 2 personnes proches du dossier. Une 3e affirme que la banque planche notamment sur les problèmes de sécurité de la détention d’un tel actif, à savoir comment il serait stocké électroniquement.

Cette décision ferait de Goldman Sachs la première grande banque de Wall Street à se lancer sur le marché des cryptodevises, dont les énormes variations de prix et les hausses inouïes ont subjugué les foules tandis que les institutions traditionnelles n’osaient pas se lancer. La banque fait déjà partie de la poignée de sociétés bien connues qui sont actives sur les marchés à terme de Bitcoin du CBOE et du CME Group. D’autres banques, comme Citigroup et Bank of America, par exemple, ont préféré temporiser.

Goldman Sachs est en train de composer une équipe à New York, selon l’une des sources. Il n’est pas encore clair où sera implantée la division. Elle pourrait être intégrée à une équipe existante, par exemple les revenus fixes, les marchés des changes ou les matières premières.

« En réponse à l’intérêt de certains clients pour les cryptodevises, nous sommes en train d’examiner la façon dont nous pourrions les servir au mieux », a déclaré Michael DuVally, l’un des porte-parole de Goldman Sachs, dans un communiqué.

Publiquement, le patron de Goldman, Lloyd Blankfein, est resté prudent. En octobre, il a tweeté que sa société réfléchissait au positionnement de sa banque par rapport à Bitcoin. Dans une interview accordée à Bloomberg TV le mois dernier, il a déclaré que sa banque n’avait pas besoin d’une stratégie pour Bitcoin car la devise électronique est encore en cours de développement et volatile.

Lorsque la banque a commencé à proposer des contrats à terme à ses clients plus tôt ce mois, il a exigé de ceux-ci de provisionner le montant total de leurs positions, d’après les déclarations de personnes proches du dossier. Ce rigorisme a dissuadé certains clients, qui sont partis sous d’autres cieux.

Source : https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-12-21/goldman-is-said-to-be-building-a-cryptocurrency-trading-desk