Gros ralentissement sur le marché immobilier résidentiel américain

0
300
immo

Le nombre de transactions sur le marché immobilier résidentiel américain a atteint en janvier 2019 un plus bas de plus de 3 ans. Les prix n’ont augmenté que modestement, ce qui suggère la poursuite du ralentissement de ce marché.

L’Association nationale des courtiers immobiliers a annoncé une baisse de 1,2 % des transactions. Leur nombre, corrigé des variations saisonnières, a atteint le chiffre de 4,94 millions le mois dernier. Il s’agit du chiffre le plus bas depuis novembre 2015, bien en dessous des anticipations des analystes (5 millions). Les chiffres de décembre ont, quant à eux, été légèrement revus à la hausse.

Cette baisse de janvier survient après des mois de faiblesse du marché immobilier américain. Par rapport à il y a un an, l’activité est en baisse de 8,5 %.

Le marché immobilier américain est entravé par la hausse importante des taux hypothécaires depuis 2016, ainsi que par une pénurie des terrains et de la main-d’œuvre. Cela a débouché sur des stocks réduits, donc des prix plus élevés.

Le prix médian d’une transaction immobilière a augmenté de 2,8 % par rapport à il y a un an, pour atteindre le montant de 247.500 $ en janvier. Il s’agit de la plus petite baisse depuis février 2012. (…)

Au rythme des ventes de janvier, il faudra 3,9 mois pour éliminer le stock existant, contre 3,7 mois en décembre. Une offre de 6 à 7 mois est considérée comme un équilibre sain entre l’offre et la demande.

Source : CNBC