L’Inde continue de jouer un rôle significatif sur le marché mondial de l’argent métal

0
548
lingots d'argent métal

Lorsqu’on évoque les métaux précieux et l’Inde, c’est immédiatement l’or qui vient à l’esprit. Pourtant, le pays de Gandhi joue également un rôle important, mais aussi grandissant, sur le marché de l’argent métal, comme le montre cet article du Silver Institute, publié le 27 septembre 2017, qui résume les points importants d’une étude que l’Institut vient de publier :

« L’affinité culturelle de l’Inde pour l’argent met en exergue l’importance de ce pays en tant que source majeure de demande sur le marché mondial de l’argent métal. L’ampleur du marché indien de l’argent s’étire sur presque toute la surface du pays, qui dispose du 7e PIB mondial. Les éléments clés de ce marché, dont la demande, l’offre, les investissements, le commerce et les facteurs économiques, sont abordés plus en détail dans un nouveau rapport, l’Indian Silver Market Study (cliquez sur le lien pour télécharger le PDF en anglais), étude publiée aujourd’hui par le Silver Institute. Elle a été préparée par Metals Focus, la société de conseil internationale spécialisée dans les métaux précieux.

L’Inde a consommé 160,6 millions d’onces d’argent 2016, ce qui représente 16 % de la production mondiale de cette année. La dépendance des importations de métal de ce pays signifie que les évolutions de la demande indienne peuvent influencer les pays qui vendent du métal à l’Inde. Entre 2010 et 2016, l’Inde a importé une quantité impressionnante de 990 millions d’onces d’argent raffiné pour satisfaire ses besoins.

Les bijoux en argent et l’argenterie accaparent plus de la moitié du métal utilisé annuellement en Inde. Il s’agit de 2 marchés traditionnels, même si les raisons qui alimentent la demande et le profil des consommateurs sont très différents sur ces 2 segments. Habituellement, les bijoux en argent sont achetés par toutes les classes sociales en Inde, tandis que les classes moyennes et les plus riches achètent de l’argenterie. Depuis le début de cette décennie, on a connu une progression importante de la demande sur ces 2 marchés, qui est passée de 39 millions d’onces en 2010 à 88 millions d’onces en 2016. Il est bon de noter d’ailleurs que le marché de l’argenterie en Inde est le plus important du monde alors qu’il est en pleine croissance. Il représente 70 % du marché mondial de l’argenterie.

La demande de pièces et de lingots d’argent a connu une hausse sans précédent depuis le début de cette décennie. De 25,7 millions d’onces en 2010, nous avons atteint le chiffre record de 110 millions d’onces en 2015. Cependant, on a enregistré l’année dernière une chute de 70 % de la demande pour les lingots et les pièces d’argent en raison de la hausse du cours du métal ainsi que des mesures prises par le gouvernement pour combattre l’argent non-déclaré.

Du côté de l’offre, les mines indiennes ont produit 14 millions d’onces d’argent 2016, ce qui fait du pays le 14e producteur mondial de ce métal. Le recyclage de l’argent connaît une baisse constante depuis ces 6 dernières années, avec des volumes en baisse de presque 80 %, l’argent produit via par le recyclage étant passé de 16 millions d’onces en 2010 à 3,4 millions d’onces en 2016. Cette offre en baisse émanant de la récupération s’explique en grande partie par le ralentissement de l’activité économique indienne.

« Ce rapport met en exergue la position importante de l’Inde sur le marché international de l’argent métal. Le poids de ce pays sur ce marché devrait augmenter avec le développement de son économie et la hausse du pouvoir d’achat des Indiens », a déclaré Michael DiRienzo, directeur du Silver Institute.