La Chine forcée d’intervenir pour soutenir son économie

0
669
Yuan chinois

La Chine a revu à la hausse ses injections de liquidités dans son économie alors qu’elle se prépare à souffrir davantage de la guerre commerciale initiée par les États-Unis.

L’économie chinoise a perdu de son élan cette année, suite aux efforts du gouvernement visant à contrôler l’endettement dans le pays. Il s’agit également des conséquences des droits de douane américains sur plus de 250 milliards d’exportations chinoises.

La Banque centrale chinoise a déclaré dimanche dernier qu’elle allait libérer 750 milliards de yuans (109 milliards de dollars) pour l’émission de nouveaux emprunts afin de soutenir la croissance. C’est la 4e fois cette année qu’elle a réduit le niveau prudentiel de réserves des banques. Mais, selon certains analystes, les problèmes sont plus profonds.

La dernière décision de la banque est « loin d’être suffisante pour inverser la tendance économique », car les banques pourraient conserver leur posture prudente en termes d’octroi de crédits. C’est ce qu’a déclaré Larry Hu, économiste de la banque d’investissement Macquarie. Dans une note envoyée à ses clients, il a écrit lundi que la Banque centrale chinoise devra à nouveau intervenir dans les mois prochains.

Le gouvernement chinois a déjà eu recours à des baisses d’impôts, à des investissements dans les infrastructures et à des politiques monétaires plus souples afin de relancer l’activité économique.

« L’économie a clairement besoin de ce support », a déclaré Wei Yao, économiste de la banque d’investissement Société Générale. Elle anticipe une baisse de la croissance chinoise dans les mois à venir.

Cette décision de la banque centrale risque également d’affaiblir davantage le yuan, qui a déjà reculé d’environ 6 % depuis le début de l’année par rapport au dollar. (…)

La Banque centrale chinoise fait le contraire de la FED

Tandis que la FED vient de relever son taux directeur pour la 3e fois de l’année en 2018, la Banque centrale chinoise fait le contraire. Cela encourage donc les investisseurs à détenir des actifs libellés en dollars, et non en yuans. La Bourse chinoise a baissé durant ces derniers mois, sur fond de craintes concernant la santé de l’économie locale et la guerre commerciale qui s’intensifie.

Source : CNN Business