La Russie a vendu un nouveau lot de bons du Trésor US

0
821
Vladimir Poutine

Face à la politique de sanctions menée par Washington, Moscou continue de réduire la quantité de bons du Trésor américains qu’elle détient. Débutée en 2018, cette politique est maintenue cette année comme le montrent les statistiques publiées par le département du Trésor des États-Unis.

La Russie a vendu en janvier 2019 un nouveau lot de bons du Trésor américain qu’elle détenait, révèlent les statistiques publiées par le département du Trésor des États-Unis.

Selon ces données, Moscou a investi en janvier 13,18 milliards de dollars dans les titres américains, soit 36 millions de moins que le mois précédent.

La somme finale dépensée pour les valeurs américaines en janvier 2019 comprend notamment 6,322 milliards de dollars investis dans les obligations à long terme et 6,853 milliards injectés dans les obligations à court terme.
Au cours de l’année 2018, la Russie avait déjà considérablement réduit ses investissements dans les bons du Trésor américain en en revendant au moins un tiers.
Par conséquent, Moscou ne figure plus sur la liste des 33 plus gros détenteurs de la dette américaine, alors qu’en mars 2018 la Russie se situait au 16e rang de celle-ci, indique le département du Trésor.
La Présidente de la Banque de Russie Elvira Nabioullina avait antérieurement expliqué la vente des bons du Trésor américain par la volonté de l’institution de diversifier ses réserves de change tout en tenant compte des risques financiers, économiques et géopolitiques.

Le 8 mai dernier, Vladimir Poutine avait déclaré que la réduction de l’influence du dollar sur l’économie russe et la diversification des réserves nationales étaient nécessaires à la Russie pour renforcer sa souveraineté économique.

Source : Sputnik