Les banques too big to fail ont pris du poids depuis 2008

0
853
grandes banques

Les petites banques du coin à visage humain se font de plus en plus rares, elles sont remplacées par les mégabanques. Les 3 plus grandes banques américaines, JPMorgan Chase, Bank of America et Wells Fargo, ont enregistré une augmentation de 180 % de leurs dépôts durant la dernière décennie. Ils atteignent désormais 2,4 trillions de dollars.

dépôts banques

Grâce à la technologie et à la banque en ligne, les consommateurs n’ouvrent plus leur compte en banque au coin de leur rue, ce qui était plus pratique avant. Grâce à la banque en ligne et aux dépôts électroniques, il y a peu de raisons de vouloir se rendre en agence pour y faire la queue. Et lorsqu’il s’agit de choisir une banque, les gens préfèrent opter pour un nom bien connu.

Les grandes banques accaparent la majorité des dépôts des consommateurs, ce qui leur fournit l’argent nécessaire pour octroyer des crédits bon marché. Les banques mineures sont petit à petit mises hors-jeu. Avant les années 90, les régulations assuraient la ventilation des dépôts parmi des milliers de banques. En 1994, le gouvernement a permis aux banques nationales de se développer de la côte Est à la côte Ouest. En 1995, les 3 plus grandes banques américaines détenaient 5 % des dépôts. C’est la genèse des banques mammouths que nous connaissons aujourd’hui.

La plupart des dépôts détenus par ces banques sont sur des comptes à vue et d’épargne. Ces comptes ont tendance à exister durant de longues périodes, souvent des années. Actuellement, le Big 3 poursuit sa stratégie d’expansion aux 4 coins des États-Unis, rendant ainsi le futur des petites banques toujours plus incertain. Tandis que celles-ci tentent encore de se relever de la crise de 2008, les 3 plus grandes banques américaines continuent de gagner en influence et en puissance. Malheureusement, on a tendance à oublier les dégâts qu’elles ont provoqués en 2008.

Le gouvernement surveille les grandes banques susceptibles de menacer la stabilité financière. JPMorgan Chase, avec plus de 2,5 trillions d’actifs, est en tête de cette liste. Bank of America, Wells Fargo et Deutsche Bank la talonnent.

La concentration bancaire n’est pas un problème strictement américain. Les 4 plus grandes banques chinoises ont triplé le montant de leurs actifs depuis 2008. En cas de nouvelle crise, ces banques détiendront bien plus d’actifs qu’auparavant.

Les consommateurs à qui on décourage l’utilisation du cash sont l’une des raisons qui expliquent pourquoi les banques ont pris tant de poids. Les cartes de crédit et de débit fournissent aux banques des informations auxquelles même notre famille proche n’a pas accès. À chaque fois que vous achetez quelque chose en ligne, vos informations personnelles sont enregistrées. Amazon dispose d’un bouton d’achat en un clic. Vous ne devez même pas fournir vos coordonnées. Tout est enregistré, merci bien, cliquez simplement sur acheter. Les consommateurs vont-ils continuer de troquer la protection de leur vie privée contre la praticité ?

Si la société sans cash se matérialise, les banques contrôleront toutes nos finances. (…) Est-ce de la science-fiction ? L’économiste de Harvard Kenneth Rogoff et Willem Buiter de Citigroup construise les fondations d’un totalitarisme financier. À part Zero Hedge, peu de médias d’envergure s ‘en soucient. (…) »

Article du Gold Telegraph, publié le 29 mars 2018