Les déficits américains explosent, le trou atteindra un trillion plus vite que prévu

0
779
dette

Tandis que Trump s’autocongratule en raison de la bonne santé de l’économie américaine (même s’il faut pour cela propager des fake news qu’il honnit tant, par exemple en affirmant que la croissance américaine est plus élevée que le taux de chômage pour la première fois depuis 100 ans, alors que cela a juste eu lieu à 185 reprises…), les déficits américains explosent littéralement.

C’est tellement vrai que les projections du CBO, qui anticipaient un déficit annuel d’un trillion de dollars d’ici 2020, ont été modifiées. Le budget américain devrait présenter un tel trou dès 2019.

Lorsqu’il a été interrogé sur la hausse inquiétante de ce déficit, le conseiller en chef économique de la Maison-Blanche Kevin Hassett a déclaré que la réforme de la fiscalité des entreprises serait compensée par les gains engendrés par la croissance économique. D’autres officiels ont affirmé que toutes les baisses d’impôts seraient compensées par la croissance. Mais cet optimisme a été tempéré par certains de leurs collègues, comme le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin ou encore Gary Cohn, qui estiment que cela reste à être prouvé par les chiffres.

projections de la dette US du CBO

Ces chiffres montrent pour le moment que les États-Unis continuent de creuser leur fossé de la dette, alors que nous sommes très loin dans le cycle actuel d’expansion économique. Tandis que le pays connaît, il est vrai, son taux de croissance le plus élevé depuis de nombreuses années, cela ne l’empêche pas d’alourdir son fardeau de la dette. Que se passera-t-il à la prochaine récession, ou pire encore en cas de crise financière engendrant la nécessité de sauver des institutions financières ou des fonds ?

Source