L’or à 2 500 $ d’ici l’été, selon B. Riley FBR

0
3005
Or

« Ce sera aussi ennuyeux que de regarder de la peinture sécher. » Vous vous rappelez peut-être cette déclaration désormais culte de Janet Yellen, prononcée lorsqu’elle évoquait l’opération de normalisation du bilan de la FED. Après les premières difficultés rencontrées en 2019, bien avant le coronavirus, on est reparti pour un nouveau tour qui va porter le bilan de la FED vers de nouveaux sommets.

2 500 $ l’once pour le T3 2020

C’est ce qui fait prédire à certains analystes, notamment ceux de B. Riley FBR, qu’il faut s’attendre à des prix de l’or bien plus élevés dans les mois à venir. Ils évoquent 2 500 dollars d’ici le T3 :

« Les analystes sont en train de revoir fortement leurs prévisions du cours de l’or à la hausse alors qu’ils tentent de mieux intégrer les conséquences de la crise du coronavirus. Une banque d’investissement a notamment relevé ses objectifs pour le T3 et le T4 à 2 500 dollars l’once.

En citant des politiques fiscales et monétaires stimulantes sans précédent, les analystes de B. Riley FBR ont dit ce mardi qu’ils prédisent 2 500 $ l’once d’or durant le T3, ainsi qu’ils s’attendent à voir le métal jaune se maintenir à ces niveaux jusqu’à la fin de l’année.

« Ce n’est pas dans nos habitudes de faire des prédictions sur le prix de l’or, pouvait-on lire dans la note des analyses de B. Riley FBR. Mais vu notre conviction que les prix de l’or vont grimper, nous relevons significativement notre objectif à 2 500 $ l’once. Nous sommes même tentés de modifier en conséquence notre objectif sur 12 mois. »

L’ampleur de la récession à venir ou une nouvelle baisse des actions ne sont pas des facteurs majeurs, selon les analystes. Selon eux, ce sont les taux extrêmement bas et les stimulations monétaires et fiscales sans précédent qui justifient de tels objectifs.

« Peu importe combien de temps les conditions de récession vont perdurer, l’éventuelle correction à venir sur les marchés actions. Les politiques monétaires et fiscales extrêmes qui sont en train d’être mises en place auront des conséquences, pouvait-on lire dans la note de B. Riley FBR. « Ces répercussions devraient être similaires à celles de 2009-2011, et devraient donc pousser le cours de l’or vers un nouveau record historique. »

« Durant une telle progression du cours de l’or, le métal jaune sera l’actif le plus performant, tandis que les actions minières associées seront les titres les plus performants. » La banque d’investissement conseille à ses clients d’être surexposés à l’or et aux actions minières or.

Source

Où acheter de l’or et de l’argent ?

Le seul hic c’est qu’il devient extrêmement difficile de se fournir en or et en argent physique. Lorsqu’il est possible de trouver des pièces ou des lingots, les primes sont stratosphériques. C’est surtout le cas sur l’argent métal. Le site Pièces d’or propose encore des Philarmoniques d’une once à 19,5 euros l’unité. Cela reste très abordable en comparaison avec les 25 euros demandés ailleurs, parfois plus. La US Mint, qui vient de fermer ses portes suite au test positif au coronavirus de l’un de ses employés, vend désormais ses pièces American Eagle d’une once à un tarif allant de 46,95 à 64,5 dollars en fonction de l’année !