L’or électronique apparaîtra avant la fin 2017 sous la forme du RMG

0
1221
bictoin et or

Dans un article précédent, nous avions évoqué la possibilité d’assister à la fusion de l’or physique et de la technologie de la chaîne de blocs, pierre angulaire des cryptodevises comme Bitcoin, pour retirer le meilleur des deux mondes. C’est en fait sur le point de devenir une réalité avec RMG, plate-forme qui concrétisera l’idée d’ « or électronique ».

Nous avons découvert l’information en parcourant le mensuel Gold Investor de juin édité par le World Gold Council, qui consacre plusieurs articles au métal jaune dans le contexte de la FinTech. C’est donc la Monnaie britannique, en collaboration avec le CME Group qui fournira la plate-forme électronique, qui va devenir la première entité à associer blockchain et or physique. Baptisée RMG, acronyme de Royal Mint Gold, la plate-forme permettra d’échanger de l’or électronique stocké sous forme physique par la Royal Mint.

Chaque unité électronique, le RMG, correspondra à 1 g d’or physique qui pourra être récupéré à tout moment par son détenteur. La monnaie affirme que le stock d’or physique de ses clients sera audité tous les six mois par une entité indépendante. Le produit devrait être lancé d’ici la fin de l’année 2017.

S’adapter à son époque

Cette décision signifie-t-elle que la Royal Mint craint pour son activité clé de vente de pièces et de lingots d’or et d’argent ? Sans vraiment exprimer cette crainte, elle a compris le besoin de s’adapter, comme elle le mentionne dans sa foire aux questions : « Tout secteur est remis en question par la technologie, la concurrence ou le temps. La Royal Mint est en activité depuis plus de 1 100 ans. Une telle longévité s’explique par sa capacité d’innover et la pertinence de son offre. Tout au long de notre histoire nous avons acheté et vendu de l’or, nous voyons le RMG comme un complément de notre offre en métaux physiques. »

Source : RMG