L’or en tant que monnaie est supérieur à Bitcoin, selon Goldman Sachs

0
805
bictoin et or

Lorsqu’on compare les caractéristiques majeures de ces 2 actifs monétaires, l’or est supérieur à Bitcoin, selon Goldman Sachs, qui a précisé que la peur et le pouvoir d’achat sont les 2 facteurs qui influencent le plus le prix du métal.

« Les métaux précieux restent une classe d’actifs pertinente des portefeuilles modernes, malgré l’absence de rendement », ont écrit les analystes de Jeffrey Currie et Michael Hinds. « Ils ne sont ni un accident de l’histoire ni une relique. » Lorsqu’on se penche sur des propriétés telles que la durabilité ou la valeur intrinsèque, ils sont toujours pertinents aujourd’hui, malgré la découverte de nouveaux matériaux et l’émergence de nouvelles classes d’actifs, comme les cryptodevises.

Les investisseurs augmentent la quote-part de l’or dans leur portefeuille lorsque l’incertitude se manifeste, ce qui fait de la peur le facteur clé qui influence le prix de l’or à court et à moyen terme, selon Goldman. La richesse est le facteur clé à long terme, surtout sur des marchés émergents tels que la Chine, où l’augmentation du pouvoir d’achat dans les décennies à venir va soutenir les prix d’après le rapport de la banque américaine.

Bitcoin affiche une performance phénoménale cette année, se dirigeant vers les 6 000 $ après avoir démarré 2017 à environ 1 000 $. En revanche, l’or est en hausse de 12 %. Goldman Sachs a listé quelques caractéristiques pour les comparer, en précisant qu’elle s’est focalisée sur les propriétés monétaires sans prendre en compte la technologie de la chaîne de blocs :

  • Durabilité : si les 2 actifs requièrent de l’expertise pour être conservés correctement à long terme, l’or l’emporte car les cryptodevises sont vulnérables au piratage des portefeuilles en ligne ou de l’ordinateur/téléphone personnel du propriétaire. Elles sont également soumises aux risques d’interdiction, ou encore de soucis de réseau ou d’infrastructures durant une crise.
  • Portabilité : le transfert de métal peut être cher vu son poids, cette activité requiert un niveau de sécurité élevé tandis que certains pays imposent des taxes d’importation élevées (Inde). En revanche, il est beaucoup plus rapide et bon marché de transférer du Bitcoin.
  • Valeur intrinsèque : il existe une offre limitée d’or ou d’autres métaux précieux dans la croûte terrestre. Tandis que pour les cryptodevises, il est facile de créer des alternatives, ce qui signifie qu’il n’y a en pratique aucune façon de contrôler l’offre au niveau macro-économique, et donc aucune valeur intrinsèque découlant de la rareté.
  • Unité de compte : l’or est supérieur lorsqu’il s’agit de préserver son pouvoir d’achat, tandis que sa volatilité est bien inférieure à celle de bitcoin : en 2017, la volatilité de la cryptodevises fut 7 fois supérieure à celle de l’or.

Article de Bloomberg, publié le 17 octobre 2017