L’or franchit le seuil technique des 1270 $

0
1896
or

Comme annoncé par Stewart Thomson il y a quelques jours, l’or a franchi le seuil technique des 1270 $ (moyenne mobile à 200 jours), à 1275 $, alors que les mauvaises nouvelles sur les fronts politique et géopolitique s’accumulent. 

La Syrie, les menaces américaines contre la Corée du Nord, les mouvements de troupes chinoises à la frontière avec cette dernière, la menace Marine Le Pen en France, les attaques terroristes qui se multiplient en Europe, le serrage de vis monétaire de la FED alors que les marchés actions sont au plus haut… Toutes les planètes semblent alignées pour que le métal jaune poursuive sa marche en avant.

Pour en revenir à Stewart Thomson, qui avait anticipé cette hausse, voici désormais ce qu’il entrevoit pour l’or à court et à long terme (source) :

« Est-ce la fin de l’euphorie pour les marchés actions américains ? Les mouvements actuels de l’or, du yen, de la roupie indienne et des marchés actions de «Chinde» suggèrent que les investisseurs qui ont déplacé leur attention des marchés américains pour se concentrer sur l’or, l’argent et les marchés actions de Chinde… ont eu raison.

Les États-Unis affichent l’une des pires tendances démographiques du monde. Le plan visant à «restaurer la grandeur d’une population vieillissante et endettée jusqu’à la garde, comme son gouvernement» ne fera rien de plus que de créer une version macabre de la série américaine des années 50 «Happy Days».

Le nouveau Richie Cunningham est âgé de 75 ans, occupe deux ou trois postes à temps partiel et n’a pas vraiment d’économies. La seule façon de restaurer la grandeur de Richie, c’est de le laisser prendre sa retraite…

Malheureusement, le gouvernement américain dépense avec enthousiasme des trillions de dollars d’argent emprunté pour financer des guerres et des changements de régime insensés au Moyen-Orient ainsi qu’en inondant sa population de «food stamps».

Il n’est pas étonnant que les marchés actions américains soient propulsés par de moins en moins de titres. La FED vient à peine d’enclencher son cycle de relèvement des taux, et elle inversera bientôt son QE (pour alléger le poids de son bilan). Ce qui est très inflationniste, et négatif pour les marchés actions et obligataires américains.

De plus, les ventes de voitures chutent. Les meilleurs analystes de Goldman pensent qu’il pourrait s’agir du début d’une tendance à long terme. Alors que les ventes chutent, les constructeurs augmenteront les prix pour compenser les pertes.

Le métal jaune pourrait se replier jusqu’à 1225 dollars

En bref, c’est le début de la stagflation. L’idée que Donald Trump pourra faire fi du pic économique américain sans éliminer l’impôt sur le revenu et la fiscalité sur les plus-values est un fantasme ridicule. Voyez le magnifique graphique ci-dessous :

graphique du cours de l'or avril 2017

Il est clair que désormais, le métal jaune peut se replier à tout moment vu l’importance de la hausse. Mais même une baisse jusqu’à 1225 $ ne ferait que renforcer l’attractivité de ce graphique. De son côté, l’Inde possède les tendances démographiques les plus positives du monde. En Chine et à Hong Kong, des titres importants sont presque valorisés à leur valeur comptable. Vendez quelques titres américains qui ont la cote et achetez quelques positions en Chinde. Il s’agit d’une stratégie censée.

Des entrepreneurs chinois avisés travaillent main dans la main avec des Indiens à Dubaï en ce moment afin de faire de la Dubai Gold and Commodities Exchange ce qui devrait être, selon moi, la capitale mondiale de la découverte du prix de l’or.

Les partisans de l’or qui vivent en Occident se concentrent peut-être un peu trop sur les rapports COT de l’or et de l’argent pour négliger le yen, la roupie et la croissance en Chine et en Inde.

Les rapports COT suggèrent que l’or pourrait se replier, mais seulement modestement. Inutile donc de paniquer. L’or est solide ce matin et il continue de progresser. L’avarice est un signe d’avertissement, mais elle ne s’est pas encore manifestée. Il y a de la nervosité. Cela suggère que la hausse est saine. (…)

La roupie continue de progresser par rapport au billet vert. Cela ne fait qu’augmenter le pouvoir d’achat de citoyens indiens obsédés par l’or. (…) Le yen progresse également par rapport au dollar. Il est quasi impossible pour l’or de baisser de façon sérieuse lorsque ces deux devises grimpent par rapport au dollar, pour la raison suivante : les traders des marchés des changes des grandes banques achètent de l’or en tant que devise lorsque le dollar baisse par rapport au yen. C’est exactement ce qui est en train de se passer en ce moment. (…) »