L’or profite des incertitudes sur l’élection américaine et les taux

0
1357
or physique

Trump le macho égocentrique Vs Hillary la despote malhonnête ; jamais l’élection présidentielle américaine, exportée à coups de canon aux 4 coins du globe et censée être la vitrine de la démocratie occidentale, n’est tombée aussi bas en termes de débat de fond. C’est tout bénéfice pour l’or, qui grimpe sur fond de conversations de vestiaire, débordant de testostérone, et de magouilles en tout genre du clan Clinton, tellement nombreuses qu’on ne peut douter de la santé olympique d’Hillary.

Mais résumer le regain de forme de l’or par les chances revigorées d’un Trump, sauvé par de nouvelles révélations « déplorables » sur Clinton, est évidemment un raccourci trop simple ; les tergiversations de la Fed sur les taux profitent également aux métaux précieux.

Comme le met en exergue cet article de l’EconomicTimes, « l’annonce de la réouverture de l’enquête du FBI sur l’utilisation d’une adresse de messagerie privée par Hillary Clinton, lorsqu’elle était à la tête du secrétariat d’État, a mis la pression cette semaine sur les actions, tout en dopant l’or. »

Cette nouvelle, qui pourrait inverser l’avance dont bénéficiait Clinton sur Trump dans les sondages, est mal digérée par les marchés : les craintes concernant l’élection américaine ont vu l’indice de peur (VIX) atteindre son plus haut durant un mois. Les sondages d’opinion montrent que l’avance de la démocrate Clinton sur le républicain Donald Trump s’est fortement réduite depuis le début de la semaine dernière.

« Nous voyons que Clinton est en train de perdre son avance du début sur Trump, » a déclaré Simona Gambarini, de Capital Economics. « Une toute petite possibilité de voir Trump à la Maison-Blanche est intégrée dans le cours de l’or. S’il devait finir par l’emporter, le métal jaune pourrait bondir substantiellement. »

Il faudra voir ensuite ce que la Fed décidera. Il est très peu probable qu’elle agisse cette semaine et il est raisonnable d’affirmer qu’elle attendra jusqu’à décembre pour relever son taux directeur.

La réunion de 2 jours du comité de la Fed démarrera dans la journée de mardi ; elle sera suivie de près, dans le but d’anticiper la période à laquelle aura lieu la prochaine hausse des taux. (…)

D’après l’outil FedWatch du CME Group, les marchés estiment que les taux ont 78% de chances de grimper en décembre, contre seulement 6% cette semaine. (…)

Selon Ron Williams, fondateur et stratégiste en chef de RW Market Advisory, l’élection présidentielle à venir créera une anomalie dans les mouvements traditionnels des marchés, pendant que les investisseurs éviteront les prises de risques à proximité du 8 novembre, date du vote. (…) Il estime que l’or, sur la base de l’analyse technique, devrait poursuivre sa hausse, pour atteindre jusqu’à 1500$ l’once. L’article de CNBC, qui relaie ses propos, mentionne 2 prévisions à la baisse :

  • ABN-AMRO a abaissé ses prévisions pour l’or à : 1200$ l’once pour 2016 / 1150$ pour 2017
  • Chez Wells Fargo, on estime que la baisse pourrait aller jusqu’à 1050$ l’once

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here