L’or reste la valeur refuge et le symbole de richesse préférés des Indiens

0
626
Harmandar Sahib Or Inde

L’Inde n’est pas seulement un pays qui est fier de ses festivals. Les traditions concernant les mariages sont également fortes. Durant le premier trimestre de 2019, le calendrier hindou recensait 21 dates favorables pour une union. Soit 3 fois plus que le T1 2018. Si bien que selon le World Gold Council, ce fut un paramètre crucial de la demande mondiale d’or durant cette période.

L’attrait du métal jaune remonte à la nuit des temps. Si on se réfère aux tendances de la demande, cet attrait ne cesse de grandir. Sans surprise, de nombreuses bijouteries des centres urbains indiens ont rapporté une fréquentation à la hausse de leur boutique, certains ayant enregistré jusqu’à 25 % d’augmentation de leur chiffre d’affaires.

Si le marché de l’or d’investissement a évolué durant les dernières décennies et que des douzaines de nouveaux instruments ont été introduits, l’or physique reste probablement l’actif préféré des Indiens.

« L’or est traditionnellement perçu en tant qu’indicateur de la richesse. Il y a un aspect culturel à cela. Mais en tant que véhicule d’investissement, il est apprécié pour la stabilité de son rendement », a déclaré Riaz Thingna, directeur de Grant Thornton Advisory.

« Si vous faites la comparaison avec d’autres investissements tels que les dépôts à terme fixe ou les obligations, l’or est un investissement sûr, il n’y a même pas besoin de faire la comparaison avec les actions ou l’immobilier. Cela s’explique principalement en raison de la demande domestique. »

Thingna pointe le fait que contrairement à l’immobilier, il est possible de faire de petits investissements dans l’or physique, ce qui explique pourquoi c’est un choix populaire dans les zones rurales.

Dans son rapport concernant la demande d’or du T1 2019, le World Gold Council écrit que les achats d’or pour la saison des mariages et la baisse du cours ont engendré cette hausse de 5 % de la demande par rapport à l’année précédente (pour un total de 125,4 tonnes).

Vu que le métal jaune est considéré en Inde comme une sorte de sécurité sociale, la majorité des Indiens souhaite conserver une partie de leurs économies en or. Il s’agit également d’une composante essentielle de la plupart des cérémonies religieuses et des noces. Offrir de l’or étant la pierre angulaire des rituels matrimoniaux, on estime que les mariages alimentent environ 50 % de la demande d’or en Inde.

De nombreux experts pensent que ce rôle de l’or dans les mariages indiens va perdurer, mais qu’il pourrait s’effacer petit à petit en ce qui concerne les investissements.

« Traditionnellement, l’or fut le véhicule d’investissement préféré des Indiens, mais c’est en train de changer. Sur base cumulative, les investissements dans l’or ont augmenté significativement. Mais ont-ils augmenté sur base individuelle ? Le débat est ouvert », a déclaré Dipen Sheth, responsable de la recherche institutionnelle de HDFC Securities.

« Culturellement, et vu leur rendement faible de l’or de ces dernières années, je ne pense pas que les Indiens modernes investissent beaucoup dans l’or. Il y a des statistiques qui supportent cette assertion », a-t-il déclaré. (Note or-argent.eu : à un prix actuel de presque 91.000 roupies l’once, on est à moins de 10 % de baisse par rapport au plus haut historique ; il s’agit également d’une hausse de plus de 30 % depuis les 70.000 roupies de début 2016.)

cours de l'or en roupie sur 10 ans

De plus, en raison de la démonétisation et de la modernisation des services fiscaux indiens, le recyclage de l’argent illégal dans l’or et l’immobilier a significativement baissé. Le gouvernement indien milite pour la bancarisation des plus pauvres. Des efforts qui devraient être couronnés de succès dans les années à venir. Bancarisés, ils seront plus susceptibles de conserver leur argent à la banque que d’acheter de l’or.

Durant les 5 dernières années, 340 millions de comptes en banque ont été ouverts. Cependant, ces arguments ne convainquent pas tout le monde.

« Dans notre pays, les gens ont un lien spécial avec l’or. Il constitue habituellement de 10 à 15 % de leur patrimoine », a déclaré Surendra Mehta, secrétaire national de l’India Bullion and Jewellers Association (IBJA).

Ved Jain, ancien président de l’organisation qui définit les règles comptables en Inde, a déclaré que l’or est pour la majorité des Indiens une sorte de sécurité sociale, un actif qui leur est culturellement cher.

Source : LiveMint.com