Nowotny (BCE) : les banques centrales réfléchissent au statut légal des cryptodevises

0
753
Bitcoin lent et cher ?

Alors que Bitcoin est reparti vers les sommets pour atteindre plus de 8200 dollars, cet article de Reuters indique que la BCE pourrait bientôt clarifier les incertitudes qui planent autour de la légalité des cryptodevises :

Ewald Nowotny, membre du Conseil des Gouverneurs de la BCE, a déclaré le 14 novembre que les législateurs et les banquiers centraux discutent d’éventuelles mesures d’encadrement des cryptodevises, comme la Chine l’a déjà fait.

« Nous nous posons la question de savoir si le législateur ou les banques centrales doivent intervenir, comme c’est arrivé en Chine, qui a interdit les cryptodevises parce qu’ils les considèrent frauduleuses », a déclaré Nowotny, gouverneur de la banque centrale autrichienne à l’occasion d’une conférence à Florence.

En septembre, les autorités chinoises ont ordonné la fin des activités des bourses d’échange spécialisées dans les cryptodevises. L’objectif était de limiter les risques financiers entourant un marché hautement spéculatif qui a connu une croissance très rapide cette année.

Cependant, Nowotny a calmé le jeu en ce qui concerne les risques posés par certaines cryptodevises comme Bitcoin pour la stabilité financière mondiale.

« Ce marché n’est pas très important, il ne peut donc pas créer d’instabilité financière », a-t-il déclaré, ajoutant que les investisseurs doivent comprendre le produit. (Note : il y a actuellement environ 138 milliards de dollars investis dans Bitcoin, alors que l’agrégat monétaire mondial M1 converti en dollars est de plus de 90 trillions.)

« C’est comme acheter des actions à la bourse… Il est possible d’essuyer des pertes et lorsque c’est le cas, il faut pouvoir l’accepter », a-t-il déclaré.

Mettant en exergue la volatilité de ce marché, Bitcoin a récemment perdu près de 30 % de sa valeur pour ensuite repartir fortement à la hausse ensuite.