Or : 2018 sera une nouvelle année positive, selon le WGC

0
849
or

Le World Gold Council a récemment publié ses perspectives annuelles pour l’or. Dans ce rapport, le WGC met en exergue 4 tendances qui devraient, selon lui, avoir des effets positifs pour la performance du métal précieux en 2018. Nous sommes de cet avis. Voici un résumé de ce rapport. J’ai également ajouté certains commentaires personnels concernant la trajectoire de l’or.

Les tendances qui vont influencer l’or en 2018

1. Croissance économique synchronisée dans le monde

Les économies se portent globalement mieux après une croissance mondiale à la hausse en 2017. La tendance est en train de se poursuivre. La Chine et l’Inde, les 2 plus gros consommateurs d’or du monde, devraient connaître une accélération de leur croissance en raison de l’adoption de nouvelles politiques économiques, ce qui augmentera le pouvoir d’achat de la population. Les recherches du WGC indiquent que lorsque le pouvoir d’achat augmente, la demande pour les bijoux en or et les produits technologiques qui contiennent du métal jaune a également tendance à progresser.

2. Resserrements quantitatifs et hausses des taux

On s’attend à ce que la Federal Reserve relève à 3 reprises ses taux en 2018, tout en réduisant la taille de son bilan en permettant mensuellement à 50 milliards de dollars d’obligations et de titres adossés à des créances hypothécaires d’arriver à maturité. Durant la dernière décennie, les banques centrales ont injecté des trillions dans l’économie mondiale et ont abaissé les taux d’intérêt, ce qui a permis à la valorisation des actifs d’atteindre des records et à la volatilité d’atteindre des plus bas.

Alors que les banques centrales mettent un terme à ces politiques expansionnistes en 2018 et relèvent les taux tandis que la dette mondiale augmente, on pourrait assister au retour de la volatilité sur les marchés, ce qui ferait de l’or un actif attractif. D’après les recherches du WGC, lorsque les taux réels sont situés entre 0 et 4 % la valeur de l’or augmente tandis que sa volatilité et la corrélation avec les autres classes d’actifs tombent en dessous des moyennes historiques.

3. Valorisations euphoriques des actifs

Comme le met en exergue le WGC, non seulement les prix des actifs à travers le monde ont battu tous leurs records en 2017, mais aujourd’hui le S&P 500 flirte toujours avec les sommets. Cet environnement teinté d’optimisme a poussé les investisseurs à prendre des risques additionnels, en quête de rendement supplémentaire. La recherche continue du rendement a « alimenté la hausse incessante des prix des autres actifs », selon le rapport. Cela concerne notamment une exposition importante à des sociétés de qualité inférieure sur les marchés du crédit, ainsi qu’aux investissements en Chine.

or et risque systémique

Si le marché haussier pourrait très bien se poursuivre en 2018, certains analystes et investisseurs commencent à prendre garde à leur exposition au risque. Et c’est dans ce contexte que l’or entre en scène. Comme vous pouvez le voir sur le graphique ci-dessus, le cours du métal jaune a tendance à grimper durant les périodes de risque systémique. Si on devait assister à une correction sur les marchés, les investisseurs pourraient bénéficier d’une exposition à l’or. Historiquement, le métal a permis de réduire les pertes des investisseurs durant les périodes d’instabilité ou de krach.

4. Des marchés plus transparents, plus efficients et plus accessibles

Durant la dernière décennie, les marchés financiers sont devenus plus transparents et efficients, de nouveaux produits ont permis d’améliorer leur accessibilité. L’année dernière, le LBMA a lancé une initiative visant à distribuer des rapports concernant les échanges tandis que le LME a introduit toute une série de contrats qui visent à améliorer la transparence des prix, d’après le WGC.

De plus, l’Inde se rapproche toujours plus du développement d’une bourse d’échange nationale basée sur le cours spot afin de simplifier un marché encore fragmenté. De plus, la Russie pourrait supprimer la TVA de 18 % qui frappe l’achat de lingots d’or. L’apparition de véhicules d’investissement adossés à l’or devrait faciliter l’accès de ce marché aux investisseurs de par le monde. » (…)

Source : article de Frank Holmes, publié sur SafeHaven.com le 26 janvier 2018