Or : 4 raisons de garder la tête froide

0
1465
lingotins d'or

L’or vient de connaître l’une de ses pires baisses de son histoire récente. Le métal jaune a presque atteint son plus bas de 6 mois après le relèvement du taux directeur de la FED il y a environ une semaine. Le cours de l’or spot a baissé de presque 4 % depuis la réunion de la FED jusqu’à 1274,6 dollars, soit son plus bas depuis le 22 décembre 2017.

La tendance baissière a largement été alimentée par des facteurs techniques. Le raffermissement du dollar a également joué un rôle, ainsi qu’un environnement macroéconomique moins favorable.

Le dollar a fortement grimpé depuis le relèvement du taux directeur américain, un facteur qui en a effacé d’autres qui sont positifs pour l’or. Le dollar a atteint un record depuis juillet 2017 tandis que le président Trump menaçait d’imposer une hausse des droits de douane de 10 % sur des produits chinois représentant 200 milliards de dollars.

Les investisseurs dans l’or peuvent avoir l’impression de traverser un orage après une telle capitulation. Même si l’impact d’un dollar qui se raffermit continuera de peser sur le cours de l’or dans un avenir proche, voici 4 raisons qui justifient un optimisme à long terme pour le métal jaune .

Prise en compte du risque politique

D’un point de vue technique, le support Fibonacci est à 1267,10 dollars, un niveau duquel le métal est encore bien loin tandis que le prochain niveau de résistance est à 1301,4 dollars. Avant la baisse, l’or s’échangeait en dessous de sa moyenne mobile à 200 jours de 1307 $, ce qui augmentait les chances d’un mouvement baissier.

La dernière grande tendance baissière fut particulièrement marquée vendredi. La chute semble avoir été provoquée par l’endormissement actuel dans l’arène politique. Cependant, les marchés semblent totalement ignorer les risques politiques réels qui planent en Allemagne.

Il y a de grandes chances pour que l’opposition sur le dossier de l’immigration entre les alliés conservateurs de la chancelière Merkel et les chrétiens-démocrates dégénère. L’immigration est un sujet hautement sensible. En l’absence de consensus, le gouvernement pourrait même tomber. Le cours de l’or devrait répondre positivement à un tel événement.

Fin de la hausse des taux

À la conclusion de la dernière réunion du comité de la FED, les projections de ses membres en termes de hausse des taux laissent entendre qu’il y aura une 4e hausse des taux en décembre. Mais, apparemment, le marché n’a pas reçu l’information, ou ne semble pas croire que cela aura lieu.

Une posture plus agressive de la FED devrait en principe générer un mouvement sur les contrats à terme qui dépendent des taux. Mais, depuis l’annonce, le marché n’a pas vraiment réagi. Dans les faits, les traders évaluent à 55 % les chances de voir la FED tenir sa promesse de relever son taux directeur pour la 4e fois cette année.

Plusieurs raisons expliquent pourquoi les marchés ne croient pas en la promesse de la FED. Cela s’explique notamment par le fait que les autres banques centrales sont loin d’être aussi agressives, mais aussi parce qu’une telle décision pourrait inverser la courbe des taux obligataires et faire ainsi peser un risque de récession.

Un environnement monétaire stimulant

Une autre raison d’être optimiste pour l’or est l’annonce post-réunion du relèvement de 5 points de base seulement du taux d’intérêt payé sur les réserves excédentaires. En bref, cela signifie que la FED encourage les banques à injecter leurs réserves dans l’économie pour la stimuler. Cela devrait augmenter la masse monétaire, faire baisser le dollar et pousser l’or à la hausse.

Un sentiment positif

La dernière raison de la liste pourrait être la plus importante : l’optimisme qui règne sur le marché de l’or augmente. Cela se reflète notamment via le Hulbert Gold Newsletter Sentiment Index, l’équivalent or du Fear and Gread Indicator utilisé par CNN pour jauger le sentiment des investisseurs concernant les marchés actions.

Le HGNSI n’a cessé de grimper durant ces dernières semaines, ce qui est un indicateur positif. Dans un tel environnement, l’or est susceptible de répondre positivement à des facteurs tels que les menaces de guerre commerciale et les crises politiques.

Source : SafeHaven.com