Or : quel impact en cas d’une guerre commerciale majeure ?

0
1237
lingots d'or pur

Les partisans de l’or refusent d’être mis sur la touche. Malgré la glissade du métal jaune de ce lundi en raison du raffermissement du dollar, les optimistes du métal précieux augmentent leurs paris : les risques qui planent en raison d’une guerre commerciale majeure et de l’inflation pourraient leur donner le dernier mot.

Après tout, fondamentalement, les perspectives du métal jaune restent excellentes. Mais les fondamentaux ne semblent pas être suffisants. En effet, le marché paraît être immunisé contre les désastres monétaires et géopolitiques qui permettaient autrefois à l’or de grimper en raison de son statut privilégié de valeur refuge.

Les marchés ont l’air de s’intéresser à l’inflation et aux velléités de la FED de relever les taux au moins 3 fois cette année, voire même 4. Même si ces perspectives ont impacté de plein fouet les actions et amputé le Dow Jones de 1100 points vendredi dernier, l’or n’en a pas bénéficié.

Certains pensent que les investisseurs dans l’or riront les derniers lorsque l’inflation atteindra les 4 %, qu’une guerre commerciale ne sera même pas nécessaire pour leur rendre le sourire. Mais d’autres affirment que la corrélation entre l’inflation et le prix de l’or n’est pas historiquement aussi forte qu’on pourrait le penser. (…)

L’éventualité d’une guerre commerciale est donc l’un des arguments les plus forts en faveur de l’or en ce moment, notamment suite aux déclarations de Donald Trump, annonçant 25 % de droits de douane sur les importations d’acier et 10 % sur l’aluminium. Le problème n’est pas tant le marché de l’acier ou de l’aluminium, mais les éventuelles représailles du reste du monde.

Auparavant, une telle nouvelle aurait fait bondir le cours de l’or. Mais pas aujourd’hui. Aujourd’hui, le métal jaune se languit dans un purgatoire de fondamentaux solides mais de sentiment morose. (….) »

Article de SafeHaven.com, publié le 5 mars 2018