Tenter d’évaluer la bulle Bitcoin avec la loi de Metcalfe

0
1126
réseau

Dans notre article précédent sur Bitcoin (et rassurez-vous, nous allons baisser la cadence par la suite, même si nous surveillons de près les cryptodevises), sans réfuter l’existence d’une bulle, nous avons tenté de prouver qu’on ne peut se prononcer de façon catégorique, notamment au vu de l’augmentation du nombre d’utilisateurs (ou de spéculateurs, choisissez le terme qui vous plaît) qui débarquent sur un marché totalement neuf, parti de zéro.

Voici un article de Zero Hedge qui remet également les choses en perspective en appliquant la loi de Metcalfe à Bitcoin.

« Frank Holmes, CEO of US Global Investors qui apprécie les métaux précieux comme les cryptodevises, a déclaré durant sa présentation à la conférence métaux précieux du LBMA/LPPM de Barcelone :

« La loi de Metcalfe affirme que plus le nombre d’utilisateurs d’un réseau est élevé, plus la valeur du réseau augmente. Cette loi, élaborée par cet ingénieur de renom qui a inventé le réseau Ethernet, fut élaborée dans le cadre de celui-ci, mais elle s’applique également aux cryptodevises. Si on regarde un simple graphique de Bitcoin, cela ressemble à une bulle, mais si on se penche sur graphique à échelle logarithmique on voit que le pic n’a peut-être pas encore été atteint. » (…)

Stephen Powaga, qui reconnaît la difficulté de valoriser Bitcoin, s’est également penché sur la loi de Metcalfe :

«Comment déterminer une valeur de référence pour Bitcoin ? Dans son concept de base, Bitcoin est un système de paiement distribué. Et comme c’est le cas pour tous les réseaux, il doit être sujet à la loi de Metcalfe.

La loi de Metcalfe affirme que la valeur d’un réseau est proportionnelle au carré du nombre de ses utilisateurs. Par exemple, il est clair que si vous êtes le seul à posséder un téléphone, ce réseau n’a aucune valeur. Si une seconde personne acquiert un appareil, elle augmente un peu, tandis que si tout le monde en possède un, le réseau a énormément de valeur. (…)

Un papier récent de Ken Alabi montre que les chaînes de blocs semblent suivre la loi de Metcalfe. Dans son papier, il affirme qu’«il est démontré que l’augmentation de la valeur du réseau est en relation avec le nombre d’adresses uniques. (…) Si vous êtes le seul à posséder du Bitcoin, il n’aura pas beaucoup de valeur vu que vous ne pouvez pas les changer. (…) Plus il y a de détenteurs, plus la valeur augmente.»

Powega poursuit :

«Au vu de cette information, que peut nous dire la taille du réseau Bitcoin à propos de sa valeur et de l’ampleur de la bulle ? En utilisant la méthode d’Alabi on peut calculer un ratio cours/loi de Metcalfe :

La loi de Metcalfe appliquée à BitcoinComme vous pouvez le voir ci-dessus, ce ratio était bien plus élevé durant la bulle de 2013/2014 qu’aujourd’hui. Bien entendu, personne ne sait ce que nous réserve le futur, mais les évolutions récentes du cours semblent suggérer que la bulle n’est peut-être pas aussi énorme qu’elle en a l’air. »