Un enregistrement de la BBC prouve que la Bank of England a poussé les banques à manipuler le Libor

0
1232
Banque d'Angleterre

Quitte à voir le mal partout, nous affirmons depuis nos débuts que les banques centrales sont directement ou indirectement impliquées dans la manipulation des marchés financiers, et cela va bien plus loin que la simple manipulation du complexe des taux via les ajustements de leur taux directeur. Cette théorie du complot, une de plus on aurait envie de dire, rejoint désormais les faits établis alors que des enregistrements que se sont procurés des journalistes de la BBC prouvent que la Bank of England a poussé les banques à manipuler le Libor. Voici tous les détails via l’article de marketwatch.com, publié le 10 avril 2017 :

La Bank of England a fortement conseillé, et à plusieurs reprises, les banques commerciales d’abaisser leur Libor durant la crise financière, d’après un enregistrement secret obtenu par des journalistes de la BBC.

Ces enregistrements de 2008 ajoutent aux preuves existantes l’implication de la banque centrale dans l’un des plus grands scandales de manipulation des taux de l’histoire, selon le rapport de la BBC. Le scandale avait secoué le secteur financier lorsqu’il fut dévoilé en 2012.

Le Libor, le London Interbank Offered Rate, est le taux quotidien auquel les banques se prêtent mutuellement. Il est utilisé pour fixer le prix de produits financiers représentant des trillions de dollars, comme les crédits hypothécaires ou encore les crédits à la consommation.

Dans l’enregistrement, dévoilé dans le cadre de l’émission « Panorama » de la BBC, l’ancien cadre supérieur de Barclays Mark Dearlove donne pour instruction à la personne responsable de soumettre le Libor, Peter Johnson, d’abaisser son taux, citant des pressions de la BoE.

« En bref, et ça va vraiment t’embêter… On a reçu des pressions très sérieuses du gouvernement anglais et de la Bank of England pour abaisser le Libor », dit Dearlove à Johnson, d’après la BBC.

Johnson refuse, affirmant qu’il va enfreindre les règles.

« Le nœud du problème, c’est qu’il y a la banque d’Angleterre, des tas de gens qui sont impliqués dans le truc… Je suis aussi réticent que toi, mais ces gars se sont manifestés et nous ont dit de le faire », dit Dearlove.

Aucune supervision en 2012

La BoE n’a cessé d’affirmer qu’elle ignorait la manipulation du Libor jusqu’à l’éclatement du scandale.

Lundi, en réponse aux révélations de la BBC, la banque centrale a noté que le Libor et les autres taux de référence n’étaient pas régulés au Royaume-Uni, ou ailleurs, durant la période en question.

« Cependant, la Bank of England a collaboré à l’enquête criminelle concernant la manipulation du Libor par les employés des banques commerciales en fournissant, sur base volontaire, les documents et les données requises par le SFO », a déclaré la BOE dans un communiqué.

Depuis janvier 2014, NYSE Euronext se charge de définir le Libor. (…)