6 grandes banques mondiales lanceront leur crypto-monnaie à la fin de l’année 2018

0
773
bictoin et or

En écho à l’article de Jim Rickards concernant le remplacement de Bitcoin et cie par une cryptodevise officielle, voici un article de SputnikNews.com concernant la création d’une alternative « officielle » :

Une nouvelle crypto-monnaie, utility settlement coin (USC, pièce de règlement utile) sera lancée à la fin de l’année 2018 par six des plus grands établissements bancaires mondiaux. Pour le moment, cette nouvelle unité monétaire est développée par la Barclays, le Crédit Suisse, la Canadian Imperial Bank of Commerce, HSBC, MUFG et State Street.

Six des plus grandes banques du monde, dont la Barclays, le Crédit Suisse, la Canadian Imperial Bank of Commerce, HSBC, MUFG et State Streetre redoublent leurs efforts pour lancer une nouvelle crypto-monnaie. La technologie de registre distribué de l’USC sera utilisée pour effectuer des règlements instantanés et des opérations de compensation de valeurs mobilières, écrit le Financial Times.

En août dernier, la banque suisse UBS en collaboration avec Clearmatics Technologies a créé une nouvelle monnaie cryptographique, appelée USC. Par la suite, BNY Mellon, Deutsche Bank et Santander ont rejoint ce projet. Ces dernières cherchaient alors à améliorer l’efficacité des transactions financières, en accélérant leurs étapes finales.

Maintenant, le projet est entré dans une nouvelle phase. Ses auteurs tentent d’approfondir leurs discussions sur l’USC avec les banques centrales et travaillent à une meilleure protection de cette nouvelle crypto-monnaie.

«Nous sommes en discussion avec les banques centrales et les régulateurs et nous les poursuivrons au cours des 12 prochains mois en vue d’un lancement restreint vers la fin de l’année 2018», a déclaré le responsable des investissements stratégiques et de l’innovation dans le domaine des technologies financières de la banque UBS, Haider Jeffrey.

Grâce à l’USC, les échanges de titre seront accélérés, puisque les transactions se feront sans attendre les transferts de fonds en monnaie classique. L’USC pourra être échangée contre de l’argent traditionnel dans les banques centrales. Cela permettra de réduire les pertes de temps et d’argent, ainsi que d’économiser sur les ressources humaines.

La technologie d’une chaîne de blocs a d’abord dissuadé les banques, qui la trouvaient peu fiable, de l’utiliser. Cependant, après avoir étudié la question attentivement, des sociétés financières trouvent de nouveaux moyens d’utiliser un bloc pour accélérer le traitement des opérations.