• Le redressement de l’or s’est poursuivi ce jeudi. Le métal jaune se frotte désormais avec le niveau de résistance des 1.850 $. Il se trouve donc à distance respectable de 1.800 $, une zone de support important à tenir pour mettre un terme au marché baissier de ces 4 derniers mois. Depuis lundi, le métal jaune s’est apprécié de 60 $. À la rédaction de cet article, il s’échange autour de 1.840 $ l’once.

  • Hier, les actions ont reculé dans la dernière heure de trading alors que Pfizer annonçait que des « difficultés logistiques » pourraient ralentir le déploiement de son vaccin. De 100 millions de doses d’ici la fin de l’année, la société pharmaceutique s’attend désormais à pouvoir fournir 50 millions de doses aux États-Unis.

  • Avoir des doses, c’est bien. Mais il faut aussi trouver ces personnes qui accepteront de se faire vacciner. Outre les membres du mouvement antivaccin qui refuseront, il faudra aussi composer avec les pragmatiques qui vont évaluer l’opportunité de se faire inoculer un vaccin développé dans des délais records. On estime que la population devra être vaccinée à 75-90 % pour que la campagne soit efficace.

  • À ce propos, un ancien élu démocrate a fait une proposition : offrir un chèque de stimulation de 1.500 $ à toute personne qui accepte de se faire vacciner. Cela pourrait augmenter le nombre d’Américains prêts à présenter leur bras : d’après un sondage Gallup, 58 % de la population est prête à se faire vacciner sans cette carotte.

  • En ce qui concerne le dollar, le billet vert continue de glisser. Comme le montre cette analyse technique de Kimble Trading, le dollar vient de terminer une phase ascendante au sein d’un canal baissier séculaire. La présence d’un double plus haut semble être de mauvais augure pour le billet vert. Le DXY est aujourd’hui à 90,6, soit presque à son plus bas d’un an.