Argent : production en baisse du côté des 2 plus gros producteurs spécialisés

0
2040
lingots d'argent métal

Tandis que le cours de l’argent métal commence à s’éloigner de son plus bas, les 2 plus gros producteurs spécialisés dans l’argent ont enregistré une baisse de leur production durant le premier semestre de 2019.

La société mexicaine Fresnillo PLC et la société minière péruvienne Buenaventura viennent de publier les chiffres de leur production de la première moitié de l’année. Elles ont enregistré une baisse de l’argent extrait dans leurs 3 mines les plus importantes. Les mines Fresnillo, Saucito et San Julian ont enregistré une baisse combinée de 13 % de leur production, tandis que la mine péruvienne Uchucchacu a vu sa production chuter de 40 %.

Si la tendance devait se poursuivre, ces 2 sociétés majeures spécialisées dans l’argent métal pourraient enregistrer une baisse de leur production de 8 à 10 % cette année. C’est significatif, d’autant plus dans un contexte d’appréciation du prix de l’argent. Il n’y a pas que ces 2 entreprises qui sont affectées. Le Mexicain INEGI a rapporté une baisse de sa production de 4 % durant les 4 premiers mois de l’année. Cela n’inclut donc pas la perte de production suite à la fermeture de la mine Penasquito du 29 avril au 17 juin. Il serait intéressant d’observer les évolutions de la production d’argent au Mexique durant le premier semestre 2019.

De plus, le cours déprimé de l’argent a mis énormément de pression sur les entreprises spécialisées dans la production de ce métal. Si le secteur est parvenu à réduire ses coûts ainsi qu’à devenir plus efficient, la marge de manœuvre pour ces entreprises est très étroite. C’est pourquoi je pense que l’argent métal est l’un des actifs les plus sous-évalués du marché.

Source : SRSRoccoReport.com