Australie : on se réjouit de la hausse de l’or qui devrait se poursuivre en 2020

0
2205
Perth Mint or

Au mois d’août dernier, l’ancien Premier ministre australien John Howard a déclaré « que le prix de l’or est bon » à l’occasion du grand rassemblement des mineurs de Kalgoorlie. Cette exclamation a donné le ton de ce qui nous attendait pour la suite de 2019. Et probablement pour cette année 2020.

En Australie, jamais le prix de l’or n’a été aussi élevé. En dollars américains, l’or est à plus de 20 % de son record, mais en dollars australiens il a franchi son plus haut. En raison des taux ultra bas, des guerres commerciales et des incertitudes politiques qui persistent, la hausse devrait se poursuivre en 2020. D’autant plus que la production d’or mondiale devrait être en baisse.

En Australie, on s’active afin de profiter de cette nouvelle attractivité de l’or. À 600 km au nord du Super Pit, la plus grande mine d’or à ciel ouvert du monde, le complexe Gruyere a officiellement ouvert fin de l’année dernière. Il s’agit de la mine la plus massive de ces 10 dernières années. Elle devrait produire annuellement 300.000 onces d’or durant les 12 années planifiées de son existence.

« Je pense que l’on peut dire qu’il y a une nouvelle ruée vers l’or dans l’ouest de l’Australie », a déclaré Monsieur Johnston à ABC News.

Mais cela a lieu alors que la production d’or de l’Australie a baissé durant le trimestre qui s’est achevé en septembre. À 78 tonnes, il s’agit d’une baisse de 5 % par rapport au trimestre précédent, d’après les chiffres de Surbiton Associates.

Perspectives pour l’or en 2020

Faire fructifier son argent est compliqué en Australie. Avec un taux directeur à 0,75 %, les dépôts en banque ne rapportent plus autant qu’auparavant. Il fallait acheter des actions pour obtenir du rendement en 2019, la bourse australienne ayant grimpé de plus de 20 % l’année dernière.

Cependant, cela ne devrait pas durer, selon le stratégiste de la JP Morgan Kerry Craig :

« Les perspectives de hausse des bénéfices ne sont pas bonnes, ce qui se traduira par un rendement en baisse des actions par rapport à 2019 », a-t-il déclaré à ABC News.

Vu qu’il est toujours gagnant durant les périodes d’incertitude économique, l’or devrait poursuit sur sa lancée en 2020. « Les taux bas ou négatifs rendent l’or attractif en tant qu’actif de diversification en raison du ralentissement de la croissance et des risques pesant sur le commerce mondial », ont écrit les analystes d’UBS dans leurs perspectives de 2020. La Commonwealth Bank voit, quant à elle, l’or à 1600 $ cette année. Selon son analyste principal matières premières, c’est la baisse à venir des taux américains qui soutiendra le cours de l’or.

Tokenisation de l’or par la Perth Mint : le métal jaune sur la chaîne de blocs

Pour ceux qui préfèrent les actifs numériques, de plus en plus de solutions émergent. La Perth Mint a notamment lancé une version tokenisée de ses Certificats, qui sont adossés à 100 % à l’or physique. Cette cryptomonnaie, dont le sigle est PMGT, prend la forme d’un jeton ERC-20 de la chaîne de blocs Ethereum. Chaque jeton correspond à un certificat, qui correspond à une once d’or. Il est possible de les transférer ou de les échanger contre de l’or physique à tout moment, sans frais. De plus, il n’y a pas de frais de garde ou de gestion sur cet or numérique.

La Banque centrale d’Australie devrait abaisser son taux directeur au début du mois de février. Cela devrait pousser davantage à la hausse le cours de l’or en dollars australiens.

Source : abc.net.au