Bulle immobilière 2.0 : les Américains ont « gagné » 2 trillions en 2017

0
951
bulles

Les Américains qui ont la chance de posséder une petite tranche du rêve américain sont globalement plus riches de 2 trillions de dollars cette année grâce aux efforts déployés par Janet Yellen pour regonfler les bulles qu’Alan Greenspan avait fait éclater au début des années 2000.

évolution de la bulle immobilière US

Après avoir grimpé de 6,5 % 2017, la croissance la plus élevée de ces 4 dernières années selon les statistiques de Zillow, la valeur totale de l’immobilier résidentiel aux États-Unis a atteint un plus haut historique de 31,8 trillions de dollars fin 2017… soit environ 150 % du PIB américain. (…)

Rien qu’à Los Angeles et sa banlieue, l’immobilier résidentiel pèse 2,7 trillions, un montant supérieur au PIB de la Grande-Bretagne. (…)

Simultanément, les millions d’Américains qui se sont retrouvés dans l’obligation de louer suite à la saisie de leur maison initiée par l’explosion de la dernière bulle immobilière ont payé 485,6 milliards de loyers, une augmentation de 4,9 milliards par rapport à 2016. (…)

Fort heureusement, les Américains sont bien trop « futés » pour se faire à nouveau massacrer par un crash immobilier. Non, cette fois ils jouent la carte de la sécurité en utilisant le crédit pour acheter du Bitcoin… un plan qui s’annonce absolument génial.

Source : Zero Hedge