Dédollarisation : la Banque centrale de Russie a ouvert des bureaux à Pékin

0
1438
pays émergents

L’explosion du dollar avec fracas n’aura plus que probablement pas lieu, à moins d’un événement exceptionnel comme un défaut américain. En revanche, l’érosion de son influence est un phénomène qui s’est enclenché il y a quelques années déjà, simultanément avec l’émergence d’un monde multipolaire sous l’impulsion de la Chine et de la Russie.

La Russie et la Chine, justement, multiplient les accords visant à utiliser leur propre monnaie nationale dans leurs échanges bilatéraux en lieu et place du dollar. Signe que cette coopération économique continue de se développer, la Banque centrale de Russie a ouvert le 14 mars dernier une antenne à Pékin. C’est sa première implantation de ce genre à l’étranger, ce qui confirme que la décision de la Banque centrale de Russie n’est pas anodine.

Selon le South China Morning Post et son article intitulé « Moscou et Pékin joignent leurs forces pour contourner le dollar sur les marchés financiers mondiaux », ce sont les sanctions américaines contre la Russie qui ont poussé celle-ci à se rapprocher toujours plus de Pékin. En mai dernier, les deux pays s’étaient accordés pour effectuer leurs premières émissions obligataires dans la devise de leur partenaire. Une décision qui, selon de nombreux experts, a pour objectif de détrôner à terme le dollar.

Yi Gang, adjoint au gouverneur de la Banque centrale chinoise, a déclaré que « la coopération financière entre les deux pays a atteint de nouveaux sommets suite à une nouvelle augmentation des accords commerciaux bilatéraux ».

Vladimir Shapovalov, l’un des décideurs de la Banque centrale russe, a déclaré que « les deux banques centrales travaillant sur un protocole d’entente visant à résoudre des soucis techniques concernant les importations d’or de la Chine en provenance de Russie, et que des détails seraient bientôt communiqués ». Preuve que ces deux pays comptent plus que jamais confier à l’or un rôle de choix.