Erdogan : les crédits internationaux devraient être libellés en or et non en dollars

0
1636
Erdogan

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a suggéré que les crédits internationaux devraient être libellés en or au lieu du dollar afin d’éviter les pressions des taux de change sur les économies des pays.

« J’ai fait une suggestion à une réunion du G20. J’ai demandé : pourquoi tous les crédits sont-ils libellés en dollars ? Utilisons une autre devise. J’ai suggéré d’utiliser l’or », a déclaré Erdogan à l’occasion d’un discours prononcé durant la cérémonie d’ouverture du Global Entrepreneurship Congress d’Istanbul du 16 avril 2018.

« Avec le dollar la planète est constamment sous la pression des taux de change. Nous devrions sauver les États et les nations de ces pressions de change. L’or n’a jamais été un outil d’oppression au cours de l’histoire », a-t-il ajouté.

Sa remarque a été émise après que la lire turque ait atteint un plus bas record de 4,192 par rapport au dollar le 11 avril. La lire turque est seconde au classement des devises émergentes qui ont le moins bien performé le mois dernier, derrière le rouble russe. La monnaie turque a perdu presque 7 % de sa valeur durant ces 30 derniers jours.

Un sens aigu de l’entreprenariat

Erdogan s’en est également pris au FMI, accusant l’organisation de « manipuler » les décisions politiques de la Turquie.

« Il y a une tutelle (financière) dans l’ADN du FMI. La plupart des pays pauvres et misérables se plaignent de ne pouvoir s’affranchir de cette tutelle », a-t-il déclaré, insistant sur le fait que la Turquie « n’est plus concernée par la dette du FMI ». (…)

Article du HurriyetDailyNews.com, publié le 16 avril 2018