Jamie Dimon : JP Morgan se prépare au risque des taux zéro aux États-Unis

0
893
Jamie Dimon

Même si Jamie Dimon doute de voir un jour les taux négatifs, en vigueur dans de nombreux pays du monde, atteindre les États-Unis, il prépare tout de même sa banque à cette éventualité.

« Je ne pense pas que nous aurons des taux zéro aux États-Unis. Mais nous réfléchissons tout de même à la façon de nous y préparer, dans le cadre normal de notre gestion du risque », a déclaré Dimon ce mardi, à l’occasion d’une conférence de New York.

« Bien entendu, il faut s’inquiéter des conséquences à long terme de ces taux, a-t-il ajouté. Mais c’est difficile. Pour certaines entreprises, cela ne change absolument rien. Pour d’autres, cela écorne les marges bénéficiaires sans qu’il y ait vraiment de solution. »

Dimon, PDG de Goldman Sachs, a avoué que la chute des taux américains l’a surpris. L’année dernière, il avait anticipé une hausse des taux. Il avait notamment déclaré que les obligations américaines sur 10 ans pourraient atteindre 4 %.

Ce mardi, le rendement de ses obligations était de 1,69 %, soit en baisse de 1 % depuis les 2,68 % du début de l’année. Le mois dernier, le taux a chuté jusqu’à 1,44 % alors que les investisseurs se ruaient sur les Treasurys en raison de la crainte d’un ralentissement économique mondial et d’une baisse du taux directeur américain. Les obligations de référence de pays comme l’Allemagne affichent déjà des taux négatifs.

Selon Dimon, les banques peuvent réagir en abaissant leurs coûts et en facturant davantage de frais aux clients afin de compenser le manque à gagner engendré par la baisse des taux.

Source