La Catalogne indépendante dès lundi ?

0
3774
Catalogne

Le principe des doubles standards est une caractéristique bien connue des démocraties occidentales. La Catalogne en est un exemple criant, le droit à l’autodétermination des peuples lui étant nié alors que celui d’autres minorités à travers le monde est soutenu, parfois militairement.

Suite à la répression sanglante du référendum organisé dans une région qui souhaitait dans un premier temps une autonomie élargie, le camp des indépendantistes catalans a été grossi par des citoyens choqués par la violence du gouvernement espagnol. Des retraités tabassés pour avoir voulu déposer un petit bout de papier dans une urne, ce sont les images que nous avons pu découvrir dimanche dernier. Ce genre de chose se serait passé au Gondwana, nous vous laissons imaginer les réactions indignées que cela aurait suscité.

Désormais, la Catalogne a déclaré qu’elle allait proclamer son indépendance dès ce lundi. Selon Ambrose Evans-Pritchard, sans médiation de dernière minute de l’Église catholique cette proclamation est inéluctable.

L’Europe, dépositaire autoproclamé des droits de l’homme, s’est clairement positionnée en faveur de l’État espagnol. Le communiqué suivant été publié le 2 octobre sur le site de la Commission :

« En vertu de la Constitution espagnole, le scrutin organisé hier en Catalogne n’était pas légal.

Pour la Commission européenne, et comme l’a répété le président Juncker à maintes reprises, il s’agit d’une question interne à l’Espagne qui doit être réglée dans le respect de l’ordre constitutionnel de ce pays.

Nous réaffirmons également le point de vue juridique adopté par la présente Commission et par celles qui l’ont précédée. Si un référendum était organisé d’une façon qui serait conforme à la Constitution espagnole, cela signifierait que le territoire qui partirait se retrouverait en dehors de l’Union européenne.

Au-delà des aspects purement juridiques de cette question, la Commission est d’avis que dans les temps actuels, nous avons besoin d’unité et de stabilité, et non de division et de fragmentation.

Nous appelons tous les acteurs concernés à sortir au plus vite de la confrontation pour revenir au dialogue. La violence ne peut jamais être un instrument politique. Nous faisons confiance à la capacité du Premier ministre Mariano Rajoy à gérer ce processus délicat dans le plein respect de la Constitution espagnole et des droits fondamentaux des citoyens qui y sont consacrés. »

Traduction : si la Catalogne proclame unilatéralement son indépendance, le territoire sera exclu de l’Union européenne.

Nigel Farage ne s’est pas fait prier pour dénoncer l’hypocrisie de l’Europe. Dans son intervention du 4 octobre au parlement européen, il a accusé l’Espagne de violer l’article 2 du traité de Lisbonne. Au titre de l’article 7 de ce même traité, l’Espagne pourrait même être exclue de l’Union.

Si la Catalogne proclame vraiment son indépendance ce lundi, l’Espagne perdra un contributeur net à son budget, il faudra régler la question de la dette souveraine espagnole, tandis qu’un nouveau clou dans le cercueil de l’Europe sera planté. Entre autres…

Sources :

http://europa.eu/rapid/press-release_STATEMENT-17-3626_fr.htm

http://www.zerohedge.com/news/2017-10-04/nigel-farage-blasts-eu-juncker-over-catalonia-spain-violates-article-2-lisbon-treaty

https://www.traite-de-lisbonne.fr/Traite_de_Lisbonne.php?Traite=2

http://www.telegraph.co.uk/business/2017/10/04/eu-shows-moral-character-backing-violence-catalonia/