La Semaine d’Or en Chine pèse sur le prix de l’or

0
1047
lingotins d'or

La Semaine d’Or, une semaine de jour férié en Chine, est en cours. Les marchés de l’or y sont donc fermés jusqu’à vendredi. La disparition de cette demande durant cette semaine de congés engendre traditionnellement une baisse du prix de l’or, et c’est exactement ce qui est en train de se passer.

Mes lecteurs ne sont pas déçus, car ils avaient pris les mesures nécessaires. Avec ces profits, ils ont pu prendre de nouvelles positions à long terme. Voyez la ligne verte de support sur le graphique du GDX. Si le cours passe en dessous des 24 $, les investisseurs à long terme peuvent passer des ordres d’achat sur le GDX, GOAU, SIL et des actions minières. Voici ce que les analystes d’UBS ont écrit le 30 septembre :

« Un environnement de taux négatifs et de taux plus bas pour des échéances plus longues, le ralentissement de la croissance avec un risque penchant vers une détérioration de la situation et les nombreuses incertitudes qui planent renforcent les arguments en faveur d’une allocation stratégique à l’or. »

L’équipe d’UBS relève également que la hausse constante de l’or et ses petites corrections sont typiques d’un marché a tendance. Elle vient juste de relever son objectif 2020 au-dessus de 1700 $ !

Voici ci-dessus le graphique quotidien du cours de l’or. En tant qu’ancien courtier en actions, j’ai beaucoup d’expérience lorsqu’il s’agit de gérer les émotions des investisseurs sur les zones clés d’achat et de vente.

Les traders et les marchands d’or de Chine et d’Inde ont tendance à être les offreurs de prix plutôt que les preneurs de prix. Cela leur donne la confiance nécessaire pour acheter quand ça chute, et vendre quand cela bondit. En tant que professionnel, je pense que la plupart des investisseurs amateurs ne doivent pas essayer d’acheter quand ça chute, même si on atteint une zone de support majeur. Car c’est tout simplement trop difficile à gérer d’un point de vue émotionnel.

Après une grosse chute du prix qui nous amène vers une zone de support, les amateurs doivent attendre des signes optimistes avant d’acheter. Il peut s’agir d’un retournement de sentiment, d’une nouvelle hausse avec de gros volumes, une bougie importante ou le signal d’achat d’un oscillateur.

Ces éléments techniques permettent à tout investisseur moyen de réaliser leurs achats dans un état d’esprit positif tout en obtenant un excellent prix d’entrée.

Voici désormais le graphique hebdomadaire de l’or. Les zones clés de support sont 1466, 1385 et 1350 $. L’or est désormais proche de 1466 $. Il s’agit d’une ristourne de 100 $ par rapport au plus haut de 1566 $. Il faut donc désormais scruter les signes d’un rebond. Nous n’avons pas envie de rater le train vers les 1700 $, ce qui pourrait arriver rapidement si les analystes des grandes banques telles qu’UBS ont raison.

Le graphique du dollar/yen. L’échappée faiblarde de la figure tête et épaules inversées n’est pas convaincante. Son échec pourrait être un élément important suggérant la fin de la correction de l’or.

Un autre signe majeur est à chercher du côté du graphique mensuel. Voyez la ligne de support qui a été franchie. Si le cours devait repasser au-dessus, cela pourrait annoncer une nouvelle hausse avec pour objectif les 1710 $.

Article de Stewart Thomson, publié le 1er septembre sur gold-eagle.com