Le métal jaune profite d’un nouveau plongeon du dollar

0
1316
lingots d'or pur

L’or est tout proche de 1360 $ l’once au moment d’écrire ces lignes, ayant fortement rebondi après être passé en dessous de la barre des 1320 $ sur fond de reprise du plongeon du dollar.

« L’inflation américaine en hausse ainsi que le dollar américain qui n’affiche aucune corrélation avec la hausse des taux alors que les déficits pèsent lourd (de la balance commerciale et du budget) devraient jouer en faveur des marchés de l’or », a déclaré Stephen Innes, de la société OANDA, à Reuters.

Le dollar américain a atteint un plus bas de 15 mois jeudi dernier, s’échangeant à 106,3 yens. Le dollar index a quant à lui baissé de 0,5 % à 88,66 points.

« Je pense que nous pourrions assister à une faiblesse significative du dollar durant la première moitié de l’année », a déclaré Bill Baruch, président de Blue Line Futures à The Street. « Mais la véritable hausse de l’or est encore à venir. Nous pourrions franchir la barre des 1400 $ cette année. »

Les analystes affirment que les craintes de voir Washington suivre éventuellement une politique en faveur d’un dollar faible, ainsi que l’augmentation du déficit budgétaire, pèsent sur le billet vert. La crainte d’un éventuel retour de l’inflation a également dopé l’or. (…)

D’après Fawad Razaqzada, analyse technique chez City Index, les cours de l’or sont parvenus à trouver le support nécessaire malgré la dernière correction. « Cela me fait penser que les acheteurs contrôlent le marché et que les prix vont partir à la hausse », a-t-il déclaré. (source RT)

Le dollar va-t-il poursuivre sa chute ?

Selon Clive Maund, le rallye modeste qu’a connu le billet vert la semaine dernière ne change rien à la vue d’ensemble. D’un point de vue technique, la baisse devrait se poursuivre. Il conseille même de shorter le dollar vu qu’il anticipe une accélération de cette tendance. Il note également en conclusion que si ce scénario devait se matérialiser, il devrait doper les métaux précieux. Même en cas de poursuite de la correction sur les marchés actions, l’or et l’argent devraient bien se comporter (source).

Que va faire la FED ?

Selon WolfStreet.com, « La FED observe attentivement le dollar. Lorsqu’il est faible, cela signifie que le coût des importations augmente. Vu l’énorme déficit commercial des États-Unis, cela ne fait qu’augmenter les pressions inflationnistes sur les États-Unis. Durant ces dernières années, la FED a désiré plus que tout de l’inflation. Donc pour la FED, qui souhaite relever son taux directeur, cette faiblesse du dollar est accueillie favorablement.

À l’inverse, un dollar en hausse devrait inquiéter la FED. Dans une telle éventualité, elle finirait par devenir nerveuse pour ensuite communiquer, de façon coordonnée avec le Trésor et la Maison Blanche, pour essayer de contenir le billet vert. Mais si cette hausse devait dépasser un certain niveau, les paroles ne suffiraient plus, ce qui signifie que la FED se retrouverait forcée de modifier ses politiques monétaires, éventuellement de battre en retraite sur le front des taux, voire même de ralentir le démantèlement de son QE.«