Les États-Unis se dirigent-ils vers une récession dont ils sont les seuls responsables ?

0
926
récession

L’économie américaine pourrait entrer en récession dès 2020, notamment en raison des coups portés par la guerre commerciale menée par Donald Trump, estiment les investisseurs.

Bien que l’actuel cycle de croissance de l’économie américaine soit le plus long répertorié depuis 1854 et que la bourse de New York enregistre des records, certains signent inquiètent les investisseurs qui sont de plus en plus nombreux à craindre une entrée des USA en récession dès 2020, rapporte Le Revenu.

L’économie états-unienne affiche des statistiques impressionnantes, notamment dues à la politique monétaire de la Banque centrale (Fed), reconnaît le magazine, mais le miracle pourrait atteindre ses limites sur fond, entre autres, de ralentissement général de l’économie mondiale et de coups portés par la guerre commerciale de Donald Trump.

En dépit de la progression de l’économie de 2% en rythme annuel et de l’importante augmentation de la consommation des ménages, la déprime du secteur manufacturier US, signalé par les mauvais chiffres de la production industrielle, fait craindre une contagion à l’ensemble de l’économie.

Les décisions politiques de Trump mises en cause

«Ce serait la première fois qu’une récession aux États-Unis est provoquée directement par les décisions politiques prises par le Président», souligne Ian Shepherdson, économiste en chef chez Pantheon Macro Economics, cité par l’AFP.

Il convient de rappeler que l’OCDE a revue à la baisse ses prévisions de croissance pour les États-Unis et table désormais sur 2,4% en 2019, soit une baisse de quatre points, et sur 2% en 2020 (-0,3%).

Les incertitudes se sont accrues en raison de la procédure de destitution engagée à l’encontre de Donald Trump à 13 mois de l’élection présidentielle.

Source : Sputnik