Or : son lustre est difficile à ignorer (TD Securities)

0
1560
Perth Mint or

L’économie mondiale continue de ralentir. En réponse, les investisseurs ont commencé à anticiper les conséquences, ce qui a propulsé à la hausse le prix des valeurs refuges. Cela a également entraîné de façon significative les taux réels à la baisse de par le monde ainsi que poussé les investisseurs dans les bras de l’or, selon les analystes de TD Securities.

Extraits clés de la note de TC Securities

« Alors que les gestionnaires commencent à incorporer les signaux de détérioration macro-économiques dans leurs anticipations des résultats des entreprises, l’attrait de l’or en tant qu’assurance contre le risque grandit. »

« Considérant le métal jaune en tant qu’assurance pour son portefeuille d’actions, les achats d’or des ETF ont augmenté de 20 % durant ces 12 derniers mois. De plus, cette croissance des stocks de métal jaune ne semble pas prête de ralentir. En fait, la vigueur récente du cours de l’or est parfaitement en adéquation avec l’augmentation de la demande des investisseurs sur base de l’analyse historique des avoirs de lingots des ETF. Contrairement à d’autres indicateurs, celui-ci ne montre pas de signes indiquant que la demande d’investissement a atteint un pic. »

« Outre le rôle de l’or en tant qu’assurance pour un portefeuille d’actions, dans un contexte global de taux réels qui sont largement en territoire négatif l’achat d’or au lieu d’obligations est particulièrement attractif en raison du changement de paradigme qui est largement évoqué, et qui affirme que les politiques des banques centrales sont en train d’atteindre leurs limites. Cela ouvrirait la porte à des politiques non conventionnelles qui seraient particulièrement avantageuses pour le prix de l’or. »

« Nous pensons que l’augmentation des risques mondiaux finira par persuader de nombreux gestionnaires de se diversifier via l’or. Cela pourrait initier une période durable d’augmentation de l’appétit des investisseurs pour l’actif de diversification qu’est l’or. Après tout, la courbe des taux inversée et les taux réels bas ont déjà poussé le coût de renoncement de l’or à un plus bas de plusieurs années. »